Vivant !

 

Un Théâtre est un lieu de partage, d’ouverture, de réflexion, de débat.

C’est une ruche également, une fabrique, un outil pour la création du théâtre d’aujourd’hui et de demain.

Une maison commune, un lieu de rencontres, de fêtes, de découvertes et d’étonnements, qui n’oublie pas son histoire mais qui ne cesse de la questionner, de la transcender, de la réinventer.

Une agora moderne pour tendre un miroir joyeux et grinçant au monde dans lequel nous vivons et dont nous sommes tous les acteurs.

Le théâtre a cette force de l’entrain collectif par le miracle de la parole, où nos humanités se racontent et se montrent lors d’une représentation à chaque fois unique et singulière.

Quatre productions du Centre dramatique rythment cette saison 2013 / 2014. Quatre regards sur notre réalité contemporaine.
Chapitres de la chute raconte, avec suspens et ironie, la saga des Lehman Brothers, les fondateurs de la banque d’investissement désormais tristement célèbre pour avoir entraîné dans sa faillite la plus grave crise économique depuis celle de 1929. Moby Dick revisite le mythe de la baleine blanche du formidable roman d’Herman Melville. Femme non rééducable nous interroge sur la force du témoignage et de la recherche de la vérité en mettant en scène la journaliste russe assassinée Anna Politkovskaïa. Enfin, Scènes de la vie d’acteur met le facétieux Scali Delpeyrat aux prises avec les questions existentielles de son ancien camarade de conservatoire, Denis Podalydès.

Cette saison encore, La Comédie fait la part belle aux auteurs vivants et aux créations. Elle ouvre grand ses portes aux compagnies en poursuivant des fidélités (Turak, Jean-Baptiste André, Joris Mathieu, etc.) et en initiant de nouvelles coproductions (Caroline Guiela Nguyen, Myriam Muller, Bérangère Jannelle, Les Lucioles, etc.).
Trois compagnies (Tire pas la Nappe, The Party, Le Souffleur de Verre) sont désormais associées à La Comédie et dix artistes composent son Ensemble artistique en complicité avec quatre auteurs.

Cette forte présence artistique au quotidien nous permet de conjuguer créations et impromptus théâtraux avec nos actions de sensibilisation et de rencontre des publics, notamment ceux éloignés géographiquement et/ou socialement de l’Art et de la Culture.

Votre fidélité et votre assiduité nous donnent force et courage pour toujours propager ensemble ce désir de théâtre où dialoguent esthétiques et générations.

Je tiens à remercier chaleureusement toute l’équipe permanente et intermittente qui fait vivre vaillamment ce projet ambitieux et exigeant ; ainsi que nos tutelles (ministère de la Culture, Ville de Saint-Étienne, Département de la Loire, Région Rhône-Alpes) et nos partenaires privés (Casino, Eovi, Docsourcing, Groupe FBI et toutes les entreprises soutenant L’École supérieure d’Art dramatique en versant leur taxe d’apprentissage).

Le développement du projet artistique et culturel de La Comédie et la reconstruction du Centre dramatique national contribuent pleinement au renouveau de Saint-Étienne et de son territoire. Nous sommes fiers d’y participer.



Arnaud Meunier