Petite et grande histoire - atelier d'interprétation

Ferdinand Brückner, Pauline Sales / Lorraine de Sagazan

monologues01
monologues02
monologues03
monologues04
monologues05
monologues06
monologues07
monologues08
monologues09
monologues10
P_Sales01
P_Sales02

 

Salle du 5e étage


Atelier d'interprétation
du lun. 14 sept. au jeu. oct.
du lun. 29 sept au sam. 18 oct.




Pauline Sales et Lorraine de Sagazan vont travailler sur différents matériaux qui évoquent la petite et la grande histoire avec la promo 28. En passant de monologues à des pièces de groupe, elles questionnent l’adresse de l’acteur et par là donc, la place de l’autre, qu’il soit protagoniste ou spectateur. Elles s’intéressent à la quête d’une vérité en scène, à la nécessité du vivant et espèrent accompagner les étudiants dans leur recherche d’humanité et de complexité au plateau.

 

 

Pauline Sales / Auteure et metteure en scène

Pauline Sales est auteure, comédienne et metteur en scène. Ses pièces sont éditées aux Solitaires Intempestifs et à l’Arche. Elles ont été mises en scène par Richard Brunel, Jean-Claude Berurri, Marie-Pierre Bésanger, Philippe Delaigue, Lukas Hemleb, Laurent Laffargue, Kheireddine Lardjam. D’octobre 2002 à mai 2007, elle a été auteure associée à la Comédie de Valence (Centre Dramatique National Drôme-Ardèche). Plusieurs de ses pièces sont traduites en anglais et en allemand et ont été représentées à l’étranger. Elle collabore avec Silvia Berutti-Ronelt et Philippe Le Moine à la traduction vers le français de pièces du répertoire contemporain de langue allemande et anglaise. Elle a fait partie des intervenants du département écriture de l’ENSATT dirigé par Enzo Cormann. Elle est membre de la Coopérative d’Ecriture, un collectif d’auteurs qui réunit Fabrice Melquiot, Marion Aubert, Enzo Cormann, Rémi De Vos, Samuel Gallet, David Lescot... 

Depuis janvier 2009, elle dirige avec Vincent Garanger, Le Préau, CDR de Basse-Normandie - Vire.

Parmi les créations du Centre Dramatique, elle est l’auteure de À l’ombre mise en scène par Philippe Delaigue, de En travaux qu’elle a mis en scène et de Les Arrangements mise en scène par Lukas Hemleb, adaptatrice - avec Richard Brunel qui signe la mise en scène, et interprète de J’ai la femme dans le sang, d’après les farces conjugales de Georges Feydeau et interprète dans La Campagne de Martin Crimp mise en scène par Vincent Garanger. Elle a traduit avec Philippe Le Moine Occupe-toi du bébé de Dennis Kelly mise en scène par Olivier Werner et créée à la Colline en janvier 2011.

Elle est l’auteure de De la salive comme oxygène mise en scène par Kheireddine Lardjam, une production du Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, CDN, dans le cadre du festival Odyssées en Yvelines (2011) et L’aspirateur (de la poussière autour du cœur) une production 2012 du Grand jeté ! compagnie Frédéric Cellé. Pour la saison 11|12, elle a été auteure associée des Scènes du Jura – scène conventionnée multi-sites : écritures d’aujourd’hui en territoire.

Publications

Les Solitaires Intempestifs

La Bosse, 2000
Dépannage, 2002
Cake ! suivi de Il aurait suffi que tu sois mon frère, 2002
Le Groenland, 2003
L’Infusion, 2004
Désertion, 2005
Les Arrangements, 2008
Family Art, 2009
A l’ombre, 2010

Lansman Éditeur

La route

L’Arche Éditeur

Israël-Palestine, Portraits, 2009
Le Jeu d’histoires libres

 

Lorraine de Sagazan

Elle est actrice de formation et a d’abord été élève au studio théâtre d’Asnières puis au CFA des comédiens où elle travaille avec Christian Gonon, Nathalie Fillion, Jean-Louis Martin-Barbaz, Hervé Van der Meulen, Edouard Signolet, Christophe Lemaitre ou encore Jean-Marc Hoolbecq... Pendant cette période, elle joue entre autres, Les Trente millions de gladiator de Labiche et La dame de chez Maxim de Feydeau au Théâtre de l'Ouest Parisien. En 2010, elle interprète Elena dans Vania , histoire de la Révolte à la MC93 sous la direction de Denis Moreau ainsi que Varia dans L’Idiot de Dostoïevski dans une mise en scène d’Antoine Bourseiller. En 2011, elle joue Camille pour Benoît Lambert dans Badine 2.5 , travaille également avec la Compagnie ACM sur le spectacle Casimir et Caroline et interprète Célimène au Lucernaire dans  Le Misanthrope mis en scène par Dimitri Klockenbring, ce spectacle a remporté le prix du jury et du public au Prix Jeunes du Théâtre 13.
Au CNSAD , elle travaille sous les directions d’Aurélie Van Den Daele et Laëtitia Guédon, pour les journées de juin 2012 encadrées par Pierre Debauche. Cette même année, elle participe à une création collective en Résidence au CDN de Montluçon, Le Laboratoire Chorégraphique de Rupture Contemporaine Des Gens, jouée auparavant à la maison des Métallos après avoir remporté le Prix Paris Jeunes Talents . On l’a vue dans une création collective au printemps 2013 au Théâtre 13 dans La Bande du Tabou , plus récemment dans Amours Divers au CDR de Vire avec Philippe Baronnet ou encore dans Peggy Pickit pour Aurélie Van den Daele au Théâtre de l’Aquarium.                                                                                                                           

La mise en scène : En avril 2014, Elle créé son premier spectacle seule au Théâtre de la Loge. Le spectacle s'appelle Ceci n'est pas un rêve et a été repris dans plusieurs lieux l'année suivante. Afin de se former à la mise en scène elle part à Berlin en mai / juin 2014,  assister Thomas Ostermeier qui répète Le Mariage de Maria Braun pour Avignon, le Théâtre de la Ville et la Schaubühne. On lui propose alors de participer au Festival Fragments d'Eté, organisé par le Théâtre de Vanves, Mains d'Oeuvres et La Loge. Elle choisi de travailler sur une version courte de Démons de Lars Noren. Le spectacle, après une résidence de répétitions au Théâtre de la Bastille, est créé dans son intégralité à la Loge puis est choisi par le Théâtre de Belleville comme bénéficiaire du fond de soutien pour soixante dates en automne 2015. C'est à cette occasion que Lorraine de Sagazan fonde le Théâtre de La Brèche. En 2016, Lorraine de Sagazan mettra en scène le comédien Noam Morgensztern de la Comédie Française dans une adaptation de Médée d'après Sénèque et Euripide et le Théâtre de la Brèche sera en résidence à Mains d'Oeuvres et au Théâtre de Vanves pour créer une adaptation de Maison de Poupée d'Ibsen .

 


 

Avec les élèves de 1ère année (promotion 28) de L’École de la Comédie
Solène Cizeron, Fabien Coquil, Vinora Epp, Romain Fauroux, Hugo Guittet, Cloé Lastère, Fatou Malsert, Alexandre Paradis, Noémie Pasteger, Flora Souchier

 

Sous la direction de  Pauline Sales et Lorraine de Sagazan

 

  

 

Atelier d'interprétation avec Pauline Sales sept. -oct. 2015
Crédit photo : © Sonia Barcet

voir les photos 1/3
voir les photos 2/3