Éducation à l'image - atelier cinéma

Elsa Diringer / Raphaëlle Bruyas / Guillaume Ballandras

eac_cine_fabrique
eac_cine_fabrique2
eac_cine_fabrique
eac_cine_fabrique2

 

En partenariat avec
la CinéFabrique - Lyon



École Jacquard /
École des Frères Chappe
Saint-Étienne


Atelier cinéma - éducation à l'image
du lun. 14. au ven. 18 mars

Dix élèves de première année de La CinéFabrique et dix élèves de première année de L’École de La Comédie vont travailler conjointement pour mener un projet d’Éducation à l’image d’une semaine dans deux école ciblées de la ville de Saint-Étienne.

Après une formation et un temps commun de préparation qui auront lieu les 29 février et 1er mars, les étudiants seront en capacité de produire avec les élèves de primaire des courts métrages de 3 à 5 minutes, comportant 5 à 10 scènes.



 

 

Elsa Diringer
Réalisatrice, Scénariste, Assistante son

Après des études de cinéma, Elsa Diringer réalise plusieurs courts-métrages au sein du collectif Tribudom, qui travaille dans les quartiers sensibles pour produire des films en lien avec la population. C’est à Dieu qu’il faut le dire est son deuxième film

 

Raphaëlle Bruyas
Réalisatrice

Suite à un DESS d’écritures et réalisations professionnelles en images fixes et animées, j’ai exercé comme assistante réalisateur durant une douzaine d’année sur des longs-métrages de fiction. Ces années m’ont permis d’acquérir une solide expérience de plateau et une connaissance sans faille de toute la chaîne de réalisation d’un film.  Le lien étroit que j’ai été amené à construire avec chaque réalisateur, m’a offert pendant des années une place privilégiée d’observation de leur travail artistique sans cesse en cours d’élaboration.  Certains films ont été pour moi de véritables leçons de mise en scène in vivo. Ce parcours professionnel m’a aussi donné la chance de rencontrer des techniciens du cinéma, et de construire avec certains d’eux de véritables affinités artistiques, autour de sensibilité commune.

Ce contexte a formé au fil des ans et des expériences, un terreau riche, capable aujourd’hui d’accueillir et de donner force à mes propres projets. Je tourne en 2009 de manière complètement auto produite un documentaire de création. Ce film sera montré dans différents festivals et  galeries d’art, grâce au soutien des Ateliers d’Art de France.  La diffusion de ce film et les retours qui me sont faits, m’encouragent à poursuivre mon travail artistique. En 2011, je développe autour du thème du désir, un scénario de fiction intitulé Le lit. Mes ambitions artistiques autour de ce court-métrage, nécessitent alors un accompagnement professionnel et me poussent à chercher une  maison de production. La Luna production adhère au projet et s’attèle à le développer.

 

Guillaume Ballandras
Réalisateur

 

 

Avec les élèves de 1ère année (promotion 28) de L’École de la Comédie et des élèves de la CinéFabrique à Lyon
Solène Cizeron, Fabien Coquil, Vinora Epp, Romain Fauroux, Hugo Guittet, Cloé Lastère, Fatou Malsert, Alexandre Paradis, Noémie Pasteger, Flora Souchier

Sous la direction de Elsa Diringer, Raphaëlle Bruyas et Guillaume Ballandras