Quai Ouest - atelier d'interprétation

Bernard-Marie Koltès / Pauline Sales, Arnaud Meunier

P_Sales07
P_Sales08
P_Sales07
P_Sales08

 

Salle du 5e étage


Atelier d'interprétation
du mar. 17 au ven. 27 mai




Arnaud Meunier

En janvier 2011, Arnaud Meunier a pris la direction de La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national et de son École supérieure d’art dramatique. Il y développe un projet où la création et la transmission sont intimement liées. Le dialogue des esthétiques et des générations, le renouvellement des écritures scéniques, la découverte de nouveaux auteurs, la présence au quotidien des artistes, l’ouverture et le partage du théâtre aux populations les plus larges et les plus variées sont les axes forts du projet qu’il met en œuvre.
Diplômé de Sciences Politiques, il commence une formation de comédien, puis fonde en 1997 la Compagnie de la Mauvaise Graine. Très vite repérée par la presse et les professionnels lors du festival d’Avignon 1998, sa compagnie est accueillie en résidence au Forum du Blanc-Mesnil en Seine-Saint-Denis et soutenue par le Théâtre Gérard Philipe (sous la direction de Stanislas Nordey).
La compagnie y développe son travail de création sur des auteurs contemporains. Elle sera par la suite en résidence à la Maison de la Culture d’Amiens, puis associée à la Comédie de Reims et au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines. Fidèle à son attachement aux auteurs vivants, Arnaud Meunier poursuit un compagnonnage avec l’œuvre des auteurs qu’il affectionne, montant plusieurs pièces de Pier Paolo Pasolini, Eddy Pallaro, Michel Vinaver, Oriza Hirata et Stefano Massini. De ce dernier, Arnaud Meunier met en scène Chapitres de la chute, Saga des Lehman Brothers, Grand prix du Syndicat de la critique 2014 et Femme non-rééducable – Mémorandum Théâtral sur Anna Politkovskaïa. En octobre 2015, il met en scène Le retour au désert de Bernard-Marie Koltès, création suivie d’une tournée dans toute la France. En juillet 2016, il créera à La Chapelle des Pénitents blancs au Festival Avignon, Truckstop, de l’auteure néérlandaise Lot Vekemans ; puis il poursuivra l’exploration du théâtre de Stefano Massini en montant la dernière pièce de l’auteur, Je crois en un seul dieu. Parallèlement, il travaille également pour l’Opéra en tant que metteur en scène ou dramaturge.
Trilingue (Français, Allemand, Anglais), il a travaillé au Japon, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Algérie, en Italie, en Autriche, en Angleterre, en Norvège, au Maroc, aux Émirats arabes unis, en Chine et aux États-Unis.



Pauline Sales

Pauline Sales est comédienne, metteure en scène et auteure d’une quinzaine de pièces éditées pour la plupart aux solitaires intempestifs. Elles ont, entre autre, été mises en scène par Jean Bellorini, Jean-Claude Berutti, Marie-Pierre Bésanger, Richard Brunel, Philippe Delaigue, Lukas Hemleb, Laurent Laffargue, Marc Lainé, Kheireddine Lardjam et elle-même. Plusieurs de ses pièces sont traduites et ont été représentées à l’étranger.
De 2002 à 2007, elle a été auteure associée à la Comédie de Valence. Elle collabore avec Silvia Berutti-Ronelt et Philippe Le Moine à la traduction de pièces du répertoire contemporain de langue allemande et anglaise traduites vers le français.
Depuis janvier 2009, elle codirige avec Vincent Garanger le Préau – Centre dramatique de Normandie – Vire où ils mènent un travail de création principalement axé sur la commande aux auteurs.
En 2015, elle écrit avec Fabrice Melquiot un théâtre feuilleton Camiski ou l’esprit du sexe coproduit par six centres dramatiques, dont les épisodes ont été mis en scène par Richard Brunel, Johanny Bert, Guy-Pierre Couleau, Pauline Buerau, Yves Beaunesne et Arnaud Meunier.
Elle fait partie de la coopérative d’écriture qui réunit treize écrivains français et propose diverses expériences d’écriture.
Elle est marraine de la promotion 28 de L’École de la Comédie de Saint-Étienne.

 

 


 

Avec les élèves de 1ère année (promotion 28) de L’École de la Comédie
Solène Cizeron, Fabien Coquil, Vinora Epp, Romain Fauroux, Hugo Guittet, Cloé Lastère, Fatou Malsert, Alexandre Paradis, Noémie Pasteger, Flora Souchier

 

Sous la direction de Arnaud Meunier et Pauline Sales