Genèse n°2

Ivan Viripaev / Yann Métivier et Thomas Gonzalez

 

Raphael-Laboure
Raphael-Laboure2
Raphael-Laboure
Raphael-Laboure2



L’Usine


du mar. 14 au ven. 17 mars / 20 h


durée estimée : 1 h 15

coproduction




billetterie

 « Il est très important que je vous parle de l’auteure de cette pièce. Il se trouve qu’Antonina Velikanova est internée dans un hôpital psychiatrique, son diagnostic est une schizophrénie aiguë... »

Genèse n°2 est une pièce philosophique et narquoise, née de l’imagination furieuse du plus grand dramaturge russe actuel, Ivan Viripaev, qui entreprend d’y recréer le monde.

On se souvient de la Bible : la femme de Loth, fuyant la ville de Sodome en proie au feu divin, se retourne et est changée en statue de sel. C’est le point de départ de cette nouvelle genèse. Plus de verbe divin, mais un regard de femme pétrifiée tourné sur le brasier du monde…

Pour le reste, impossible de résumer cette pièce pourtant courte, mais d’une ambition démente. Une fausse auteure, vraie schizophrène, tente de retenir le monde qui se dérobe à elle. Dieu lui-même, directeur d’hôpital psy, démontre sa propre non-existence. L’auteur véritable, en faux prophète, sape sa pièce à coups de refrains bouffons. Trois personnages, trois auteurs, trois démolisseurs. Un impossible équilibre à l’image du monde en fait.

Après Oxygène, Thomas Gonzalez et Yann Métivier s’attaquent à cette nouvelle pièce de l’auteur russe. Avec la complicité des deux immenses comédiens, Claude Degliame et Geoffrey Carey, ils s’aventurent au coeur de la grande énigme : pourquoi quelque chose existe plutôt que rien ?


 

L’Usine


du mar. 14 au ven. 17 mars / 20 h


durée estimée : 1 h 15

coproduction







billetterie
texte Ivan Viripaev
traduction Tania Moguilevskaia et Gilles Morel
mise en scène Yann Métivier* et Thomas Gonzalez
assistanat à la mise en scène Cécile Vernet
avec Geoffrey Carey, Claude Degliame
chant hans Kellett
scénographie Mathieu Lorry Dupuy
régie Générale Norbert Pontier
création Lumière Yan Arnaud
régie Lumière Thomas Ganz
administration Carole Villiès


* issu de L’École de la Comédie de Saint-Étienn

production AOI
coproduction La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national

avec le soutien de La Ville de Saint-Étienne et du Département de la Loire

Le texte est édité aux éditions Les Solitaires Intempestifs
création le 14 mars 2017 à La Comédie de Saint-Étienne

 



L’Usine


du mar. 14 au ven. 17 mars / 20 h


durée estimée : 1 h 15

coproduction







billetterie
+ rencontre en bord de scène mercredi 15 mars à l’issue de la représentation




L’Usine


du mar. 14 au ven. 17 mars / 20 h


durée estimée : 1 h 15

coproduction






billetterie


 

Retour à la liste des spectacles