Présentation

« Oui, généreuses citoyennes, vous toutes qui m’entendez, armons-nous, allons nous exercer deux ou trois fois par semaine aux Champs-Elysées, ou au Champ de fédération ; ouvrons une liste d’amazones françaises… »
discours de Théroigne de Méricourt, 25 mars 1792

Qu’est ce qu’un corps en résistance ? Qu’est ce qui va motiver un corps historiquement contraint à transformer sa peur en rage ? 

La question du corps dans ses différents états, contraint, soumis, meurtri, empêché, tendu, rêvé, combattant, fort, sensible, est centrale dans la recherche du collectif Marthe. 

Après leur première création Le Monde renversé, Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux, Aurélia Lüscher, Itto Mehdaoui et Maybie Vareilles se sont penchées cette fois sur l’autodéfense, la question de la légitime défense et de ceux qui en ont été exclu.e.s au cours de l’Histoire.

Prenant appui sur différents mouvements politiques, différents groupes d’individus, à des périodes historiques diverses, les cinq comédiennes portent au plateau des épisodes concrets de différentes luttes au cours desquelles les femmes ont joué, ou jouent encore, un rôle essentiel. Cette recherche s’inscrit dans une logique de laboratoire. Il s’agit d’expérimenter une écriture de plateau en y mêlant des improvisations, des discussions menées dans des lieux de luttes auprès de militant.e.s, des écrits théoriques, et notamment Se Défendre, une philosophie de la violence d’Elsa Dorlin.

photos

Distribution

texte Clara Bonnet*, Guillaume Cayet, Marie-Ange Gagnaux*, Aurélia Lüscher*, Itto Mehdaoui*, Maybie Vareilles* | mise en scène et interprétation Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux, Aurélia Lüscher, Maybie Vareilles | lumière Juliette Romens | création silhouettes Cécile Kretschmar | scénographie et costumes Emma Depoid | régie générale Clémentine Pradier & Clémentine Gaud | regard extérieur Maurin Ollès* | auto-défense Élodie Asorin – Octogone autodéfense | construction décor Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne

* issu.e.s de L’École de la Comédie

production déléguée Prémisses – Office de production artistique et solidaire pour la jeune création – Le collectif Marthe fait partie des premiers lauréats du Dispositif Cluster initié par Prémisses, Office de production artistique et solidaire pour la jeune création | coproduction Théâtre de la Cité internationale ; La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national ; Théâtre Dijon Bourgogne – Centre dramatique national ; La Comédie de Valence – Centre dramatique national Drôme-Ardèche ; Théâtre de l’Union – Centre dramatique national du Limousin ; Théâtre du Point du Jour, Lyon ; La Ferme du Buisson – Scène nationale ; Domaine d’O, Montpellier 3M | Avec le soutien de La Fonderie – Le Mans, DIESE# Auvergne-Rhône-Alpes dispositif d’insertion de L’École de la Comédie Saint-Étienne | avec la participation artistique du Jeune Théâtre National | spectacle répété et créé à La Comédie de Saint-Étienne | Le collectif Marthe est en résidence de création et d’action artistique pour trois saisons au Théâtre de la Cité internationale

 

 

Autour du spectacle

| rencontre en bord de scène | mer. 11 mars | à l’issue de la représentation

| Stage pour amateur.rice.s | – complet – | Politique du corps | dirigé par Clara Bonnet metteuse en scène et comédienne | du jeu. 16 au 18 janvier | en lien avec le spectacle Tiens ta garde | + d’infos sur les stages pour amateur.rice.s ICI