Présentation

Tragédie où politique et passion s’affrontent, Andromaque met en scène
des filles et des fils de héros en la folle révolution qu’ils mènent dans leur propre
palais. Matthieu Cruciani révèle la puissance archaïque et l’intelligence
moderne de ce poème vénéneux dans un dispositif inattendu.

Lors de recherches sur l’œuvre de Racine, Matthieu Cruciani découvre L’Amour fou, le film que Rivette tourna en 1968 dans le souffle de fraîcheur et de liberté formelle de la Nouvelle Vague. C’est un véritable coup de cœur. Séduit par le perpétuel va-et-vient entre le travail des répétitions et la vie privée des protagonistes, le metteur en scène désire à son tour approcher son Andromaque dans un dispositif similaire à celui du film. Il emprunte ainsi plusieurs procédés au cinéaste comme certains éléments de la scénographie, les agencements vidéo et sonore, l’entremêlement des alexandrins et de scènes plus libres et bien entendu le principe d’une troupe en répétition. Cette mise en abyme éclaire de manière surprenante les enjeux et la poétique de la pièce de Racine. Tel un révélateur, elle actualise et questionne l’œuvre tout en enjoignant les comédiens de se situer par rapport à elle. La pièce de Racine nous est livrée dans son intégralité à travers l’autoportrait engagé d’un groupe, d’une génération tout entière, dans le monde trouble qui les accueille.

Photos

Distribution

texte Jean Racine | mise en scène Matthieu Cruciani* | collaboration artistique Tunde Deak | avec Philippe Smith, Jean-Baptiste Verquin, Émilie Capliez*, Lamya Regragui, Mattéo Zimmermann, Arnaud Bichon, Christel Zubillaga* | son Clément Vercelletto | vidéo Stéphan Castang | scénographie et lumière Nicolas Marie | costumes Frédéric Cambier | régie son et vidéo Arnaud Olivier | régie plateau et régie générale Baptiste Douaud | régie lumières Victor Mandin | diffusion Florence Verney | administration de production Stéphane Triolet

* issus de L’École de la Comédie

production The Party et La Comédie de Saint-Étienne – CDN coproduction Département de la Loire / Estival de la Bâtie

avec le soutien du Département de la Loire, de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, de la Ville de Saint-Étienne, de la SPEDIDAM et La Scène nationale de Chambéry | la Compagnie The Party est conventionnée par La Ville de Saint-Étienne, La Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de La Loire et est soutenue par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes | création le 29 juin 2017 à La Bâtie d’Urfé (Loire)

Autour du spectacle

| Petite forme théâtrale en tournée dans les lycées partenaires en Auvergne-Rhône-Alpes : Moi fils d’Andromaque du 4 au 8 décembre 2017.

+ d’infos ICI

| rencontre en bord de scène | mer. 13 décembre | à l’issue de la représentation

Téléchargement

Dossier pédagogiqueTélécharger

En tournée

| 29 novembre au 1er décembre 2017 • Espace Malraux, Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie
| 12 au 15 décembre 2017 • La Comédie de Saint-Étienne
| 18 au 19 décembre 2017 • Les Scènes du Jura, Scène nationale
| 18 janvier 2018 • Le Préau, Centre Dramatique National de Basse-Normandie – Vire
| 23 janvier 2018 • Centre culturel le Rive Gauche – Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray
| 30 janvier au 3 février 2018 • Théâtre Dijon-Bourgogne – Centre dramatique national