Présentation

« Personne n’est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant qu’un homme inquiet pour sa virilité ».
Simone de Beauvoir – Le Deuxième sexe

Qu’en est-il du féminisme ? Qu’en est-il de l’inquiétude qu’il provoque chez les hommes ? Qu’en est-il des écrits de Simone de Beauvoir ? Qu’en est-il de l’urgence de faire évoluer une certaine idée du masculinisme ? Ces questions forment le point de départ du projet imaginé par l’autrice Julie Rossello Rochet et la metteuse en scène Lucie Rébéré.

Dans un récit épique volontairement excessif, émaillé de déclarations publiques de différents hommes politiques, sept comédiennes retracent la trajectoire d’un adolescent imaginaire nommé Arthur.

Au rythme de mélodies de David Bowie, elles dissèquent l’intimité de ce jeune homme né en 1999, sondant notamment les rapports qu’il entretient avec sa propre virilité. Par effet de miroir, il est également question de ce qu’il partage avec le féminin.

Un conte noir aux nuances psychédéliques qui invite à considérer les clivages, mouvants mais toujours présents, de la séparation des genres.

Distribution

texte d’après ATOMIC MAN, chant d’amour de Julie Rossello Rochet et écriture collective | traduction Emmanuel Gros | adaptation et mise en scène Lucie Rébéré | conception Lucie Rébéré et Julie Rossello Rochet | avec Margot Alexandre, Margaux Grilleau, Lorène Menguelti, Alice Pehlivanyan, Valentine Vittoz | collaboration artistique Quentin Bouissou | scénographie Amandine Livet | lumière Lucas Delachaux | son John Kaced | costumes Quentin Bouissou assisté de Dominique Fournier | © Jean-Louis Fernandez

Autour du spectacle

| rencontre en bord de scène | jeu. 28 novembre | à l’issue de la représentation