Présentation

Apprenez à coder… et faites-en sorte que vos enfants apprennent à coder…

Après Le Chagrin des Ogres et Notre Peur de n’être, Fabrice Murgia revient à La Comédie avec un nouveau conte contemporain, Black Clouds. Le jeune et tout nouveau directeur du Théâtre national Wallonie-Bruxelles s’est d’abord nourri d’un atelier théâtral mené à Saly avec des comédiens sénégalais. Ensemble, ils ont mené des recherches sur les « brouteurs », ces escrocs en ligne qui sévissent depuis la Côte d’Ivoire. Fabrice Murgia s’est également intéressé au destin singulier d’Aaron Swartz, ce jeune homme adepte de l’internet en libre-accès et pionnier de l’open source, qui s’était donné la mort à 28 ans après avoir défié le FBI et le gouvernement américain. De narrations croisées en destins partagés, le spectacle traite de la fracture numérique Nord-Sud. La Toile, synonyme de partage d’informations et d’émancipation, devient un moyen de domination et d’asservissement. Par la poésie, la musique et la beauté de ses images, Black Clouds nous entraîne dans un ailleurs, à la fois onirique et bien réel, extrêmement troublant.

Photos

Distribution

texte et mise en scène Fabrice Murgia | avec Valérie Bauchau, Fatou Hane, El Hadji Abdou Rahmane Ndiaye, François Sauveur | accompagnement dramaturgique Vincent Hennebicq | assistant à la mise en scène Vladimir Steyaert | vidéo Giacinto Caponio | assistant à la création vidéo Dimitri Petrovic | lumière Emily Brassier | création sonore Maxime Glaude | costumière Émilie Jonet | stagiaire mise en scène Emma Depoid | régie générale Marc Defrise | régie lumière Aurélie Perret | régie son Sébastien Courtoy | régie vidéo Ledicia Garcia | stagiaire mise en scène Emma Depoid | stagiaire technique Camille Sanchez | photos © Andréa Dainef

production Cie Artara | coproduction Fondazione Campania dei Festival – Napoli Teatro Festival Italia ; Théâtre national Wallonie-Bruxelles ; Théâtre de Namur ; le Manège – Mons ; Théâtre de Grasse ; La Comédie de Saint-Étienne – CDN

avec le soutien d’Eubelius | en collaboration avec Fotti | créé le 3 juillet 2016 au Napoli Teatro Festival Italia

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène | mer. 28 mars | à l’issue de la représentation