Présentation

Ça y est, de tous mes haricots et de tous mes oignons, la fin a sonné.
Adieu Blanche-Neige, Rouge-Sang et Noir-Ébène !
sanglote le Prince qui sur ses jambes ne tient plus.

Comment raconter l’histoire de Blanche-Neige après les frères Grimm et Walt Disney ? C’est la question que se sont posé.e.s la jeune autrice Marie Dilasser et le metteur en scène Michel Raskine. À quatre mains, ils en ont imaginé une variation joyeusement poétique, un brin déjantée.

Dans ce conte d’aujourd’hui, on croise ainsi cent un nains aux noms inoubliables. On retrouve bien entendu le miroir, la pomme et même la lune qui parfois s’exprime. Le Prince est bien présent même s’il a vieilli, tout comme Blanche-Neige qui elle, a bien grandi. Ils racontent leur vraie vie aux enfants et tricotent des vrais bonnets pour les nains. Ils s’engueulent, bottent les fesses de Souillon, qui grogne et encaisse.

Dans ce trio à la fois mélancolique et joueur, Michel Raskine confie le rôle du prince à Magali Bonat. Et c’est Tibor Ockenfels, un ancien élève de L’École de la Comédie, qui campe sa Blanche-Neige. Quant à Souillon, avec sa trompette et ses nattes jaunes, c’est Alexandre Bazan, régisseur plateau, qui lui prête ses traits.

Blanche-Neige, histoire d’un Prince ou comment ne jamais en finir avec les contes d’antan.

Photos

Distribution

texte Marie Dilasser | mise en scène et costumes Michel Raskine | avec Magali Bonat, Tibor Ockenfels, Alexandre Bazan | décor Stéphanie Mathieu | lumières Julien Louisgrand | objets mécaniques Olivier Sion | collaboration artistique Claire Dancoisne | régie générale et régie lumière Julien Louisgrand | régie plateau Pascal Nougier | construction décor Jean-Luc Bersoult, Pascal Nougier et Alexandre Bazan, Stéphanie Mathieu | fraise Marie-Fred Fillion | © Venkat Damara

remerciements à Mido et Michel André, Carole Carpentier, Jean-Philippe Dagbert, Bertrand Fayolle, Julien Imbs, Thierry Pertière et à l’atelier tricot Fanny Chiressi, Aurélie Édeline, Joëlle Érard, Judith Guittier, Marief Guittier, Natalie Martin, Claudette Mathieu, Stéphanie Mathieu, Christelle Poupard

production Rask!ne & Compagnie | coproduction Festival d’Avignon / Le Bateau Feu, scène nationale Dunkerque / La Maison – Nevers, scène conventionnée Arts en territoire en préfiguration / Le Vellein, scènes de la CAPI / Théâtre Molière-Sète, scène nationale archipel de Thau.  Avec l’aide du Théâtre La Licorne, Dunkerque, dans le cadre d’une résidence de création

Rask!ne & Compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture / DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et reçoit le soutien de la Ville de Lyon.

Création le 6 juillet 2019 au 73ème Festival d’Avignon.

Le texte est publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs.

 

Autour du spectacle

| rencontre en bord de scène | jeu. 5 décembre | à l’issue de la représentation de 19 h
| projection Cinémathèque | Goto, l’île d’amour de Walerian Borowczyk (1968) jeu. 28 novembre | 18 h 30 | présentée par Michel Raskine