Présentation

Dans une communauté extrêmement dévote où toute règle est édictée par l’autorité religieuse, Bess rencontre Jan, un garçon venu d’ailleurs. L’amour de cet « étranger » va bouleverser la vie de la jeune femme, élevée dans cette société d’interdits et de tabous, la libérant de ses carcans. Elle ira jusqu’au sacrifice pour sauver l’homme qu’elle aime.

Ce drame passionnel, violent, sur le dogmatisme religieux et l’obsession érotique est signé Lars Von Trier. Née au cinéma, cette histoire osée, perverse, extraordinaire prend une vitalité nouvelle adaptée au théâtre. Myriam Muller s’intéresse au vivre-ensemble et à ses contraintes, ainsi qu’à la croyance en tant que telle, au-delà du religieux, qui soulève des montagnes et crée des miracles.

Breaking the Waves explore les thématiques religieuses et bibliques de la foi, du sacrifice, du don de soi par amour qui mènera l’héroïne à l’abattoir. L’engagement des comédiens est à l’image de celui de Bess, total, faisant ressentir aux spectateurs les forces vives de la vie.

Distribution

texte Lars von Trier, David Pirie et Peter Asmussen | traduction Dominique Hollier | adaptation théâtrale Vivian Nielsen | mise en scène Myriam Muller | avec Louis Bonnet, Mathieu Besnard, Olivier Foubert, Brice Montagne, Valéry Plancke, Clotilde Ramondou, Brigitte Urhausen, Jules Werner, Chloé Winkel | assistanat à la mise en scène Antoine Colla | lumière Renaud Ceulemans | son Bernard Valléry | vidéo Émeric Adrian | scénographie et costumes Christian Klein | photo © Charlie de Keersmaecker

producteur Les Théâtres de la Ville de Luxembourg | coproducteur Théâtre de Liège ; La Comédie de Saint-Étienne – CDN | création le 1er février 2019 aux Théâtres de la Ville de Luxembourg

Autour du spectacle

| projection Cinémathèque | Breaking the Waves de Lars Von Trier (1996) ven. 15 mars | 14 h 30 | présentée par Myriam Muller