présentation

Venez nombreux, devenez malheureux !

C’est par ce drôle de slogan que STEREOPTIK accueille les spectateurs de Dark Circus. Dans ce cirque de malheur, les catastrophes se succèdent : la trapéziste s’écrase au sol, le dompteur finit dévoré par le fauve indomptable et l’homme canon disparaît dans l’espace à jamais… Jusqu’à ce qu’un jongleur maladroit vienne à nouveau insuffler couleur et vie sous le chapiteau…

STEREOPTIK crée du cinéma sans pellicule. Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet fabriquent, le temps de la représentation, le son et les images d’un film d’animation projeté sur grand écran. Tout est réalisé à vue et en direct avec des moyens traditionnels : feutres, fusain, peinture, encre, craie, sable… sans montage, ni technologie. La musique du spectacle est également jouée en live. Conçu à partir d’une histoire originale de Pef, connu notamment pour ses célèbres aventures du Prince de Motordu, le spectacle naît du rapport entre l’œuvre elle-même et sa fabrication. Par l’alliance de la musique et des images, le public renoue avec cet univers ancien et merveilleux du cirque, dans sa part irréductible d’enfance et de poésie.

Photos

Distribution

de STEREOPTIK | créé et interprété par Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet | d’après une histoire originale de Pef | regard extérieur Frédéric Maurin | régie générale : Arnaud Viala en alternance avec Frank Jamond | production et administration Karine Branchelot et Lisa Lescoeur | photos © J.M. Besenval

production STEREOPTIK | coproduction L’Hectare Scène conventionnée de Vendôme ; Théâtre Jean Arp Scène conventionnée de Clamart ; Théâtre Le Passage Scène conventionnée de Fécamp ; Théâtre Epidaure de Bouloire – Cie Jamais 203

avec le soutien de Théâtre de l’Agora – Scène nationale d’Evry et de l’Essonne, L’Echalier / Saint-Agil, Théâtre Paris Villette, MJC Mont-Mesly Madeleine Rebérioux/Créteil | STEREOPTIK est soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Centre-Val de Loire et la Région Centre-Val de Loire | créé le 19 juillet 2015 à la Chapelle des Pénitents blancs, Festival d’Avignon

Spectacle co-accueilli avec l’Opéra de Saint-Étienne

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène | mer. 7 février | à l’issue de la représentation de 19 h