Présentation

La mémoire est quand même un drôle de sacré bazar. Un chevalier
en armure avec une épuisette à la main y entre, il s’assoit à nos côtés
et renverse tranquillement la table, mélangeant nos photos de famille
aux pages des livres d’Histoire. Et repart son épuisette à la main.

L’incertain monsieur Tokbar recycle, recompose du neuf avec du vieux. Un jour son side-car tombe en panne, et sa vie s’en trouve changée. Il va se mettre en route à la recherche d’essence, ou des sens, mais peut être aussi de sens.

C’est un voyage dans le temps et hors du temps, où les époques s’entrechoquent, se croisent pour réinventer une nouvelle ère que nous propose cette nouvelle création du Turak. Une ère imaginaire, transversale où l’archaïque et le moderne se confrontent et s’associent dans un nouveau rapport au temps, où l’on recompose les règles de la modernité.

Le théâtre d’objet de Michel Laubu et Emili Hufnagel est une bulle poétique. À chaque nouvelle création, les marionnettistes nous embarquent à la frontière du loufoque, dans des territoires étrangement drôles où l’on rencontre des personnages extraordinaires et attachants.

Photos

Distribution

écriture, mise en scène Michel Laubu et Emili Hufnagel | scénographie Michel Laubu | dramaturgie Olivia Burton | avec Michel Laubu, Emili Hufnagel (Caroline Cybula en alternance), Patrick Murys, Charly Frénéa (en cours) | lumière Ludovic Micoud Terraud | construction masques, marionnettes Géraldine Bonneton, Emmeline Beaussier, Audrey Vermont | construction éléments de décor et accessoires Charly Frénéa, Joseph Paillard, Fred Soria, Pierrick Bacher, Simon Marozzi | construction décor et accessoires ateliers de la Maison de la Culture de Bourges et de la MC2: Grenoble | musique Pierrick Bacher, Fred Aurier, André Minvielle, Noémi Boutin, Jeanne Crousaud (en cours) | costumes Emili Hufnagel et l’Atelier des Célestins, Théâtre de Lyon | régie générale et plateau Fred Soria | régie son et vidéo Hélène Kieffer | photo © Turak

production Turak Théâtre | coproduction MC2: Grenoble ; La Comédie de Saint-Étienne – CDN ; Célestins, Théâtre de Lyon ; Bonlieu – Scène nationale d’Annecy ; Le Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque ; Espace Malraux – Scène nationale de Chambéry ; Théâtre de Bourg en Bresse ; L’Archipel de Perpignan, ; Le Théâtre d’Aurillac ; La MCB° Maison de la Culture de Bourges – Scène nationale ; ACB – Festival RenaissanceS – Bar le Duc ; Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières | Le Turak est en convention avec le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et est subventionné par la Ville de Lyon | il reçoit régulièrement le soutien de l’Institut Français pour ses projets à l’étranger | avec le soutien de la SPEDIDAM | création en octobre 2018 à la MC2 de Grenoble

Autour du spectacle

| rencontre en bord de scène | mer. 22 mai | à l’issue de la représentation