Présentation

« La bêtise est infiniment plus fascinante que l’intelligence, infiniment
plus profonde. L’intelligence a des limites, la bêtise n’en a pas. »
Claude Chabrol

La metteuse en scène Cécile Vernet et l’auteur Simon Grangeat s’interrogent pour cette première collaboration sur le déclin de nos capacités intellectuelles ! De ce constat relayé récemment par moult documentaires s’appuyant sur des études scientifiques parmi les plus sérieuses, ils tirent une comédie à la fois légère et grinçante. Par le biais de l’absurde et de la loufoquerie, ils nous projettent dans un futur imaginaire.

L’humanité s’y partage désormais en deux sous-espèces : la première, immortelle, couplée à tout un attirail bio-technologique, augmentée
physiquement et psychiquement et donc forcément dominante ; la seconde, misérablement naturelle, à l’espérance de vie ridicule et bornée aux seules capacités d’un cerveau animal et d’un corps faillible, absolument dominée.

De leur confrontation, naît une nouvelle lutte des classes, réjouissante parce que forcément excessive et décapante. On rit tout en se demandant s’il ne s’agit pas déjà d’un portrait grimaçant de notre présent.

Distribution

texte Simon Grangeat | mise en scène Cécile Vernet | avec Adeline Benamara, Pierre-Yves Grange-Bernard*, Elsa Verdon* | son Simon Chomel | lumière François-Xavier Lemaitre | scénographie Julie Laborde et Julien Leonhardt | costumes Hélène Lequertier | construction décor Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne | © Cécile Vernet

* issu.e.s de L’École de la Comédie

production Cie AOI | coproduction La Comédie de Saint-Étienne – CDN, Théâtre Municipal de Roanne | avec le soutien de la Ville de Saint-Étienne, du Département de la Loire, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Autour du spectacle

| rencontre en bord de scène | mer. 19 février | à l’issue de la représentation

En tournée

| en tournée dans le cadre de La Comédie itinérante • 6 au 21 mars