présentation

Ils ont cru sincèrement que le bonheur des peuples et l’avenir du monde
passaient par les réformes structurelles, les ajustements budgétaires,
la flexibilisation du marché du travail, la dérégulation du secteur financier…
Puis un jour ils ont cessé de croire.

Ils sont six au plateau. Six cadres quarantenaires : trois hommes et trois femmes. Suite à une soudaine prise de conscience, ils en sont arrivés à rejeter l’univers qui les a formés. Tous les six participent ce soir à un étrange talk-show appelé « La Bonne Nouvelle ». Au cours de cet « Emancipation Tour » d’un genre nouveau, mené tambour battant par un animateur-gourou particulièrement virulent, ces six « repentis du libéralisme » nous confient l’effondrement de leurs rêves. Plutôt que de montrer l’aliénation des dominés, François Bégaudeau et son comparse metteur en scène Benoit Lambert se sont lancés le joyeux défi de nous montrer qu’elle pouvait être celle des dominants. Rythmée à coup de PowerPoint, de sitcom et de karaoké, c’est évidemment une comédie féroce et absolument décapante.

PHOTOS

Distribution

texte François Bégaudeau | mise en scène Benoît Lambert | assistant à la mise en scène Raphaël Patout | conception François Bégaudeau et Benoît Lambert | avec Christophe Brault, Anne Cuisenier, Yoann Gasiorowski*, Elisabeth Hölzle, Géraldine Pochon, Emmanuel Vérité | scénographie, lumière et vidéo Antoine Franchet | son Jean-Marc Bezou | costumes Violaine L.Chartier | décor François Douriaux et Jean-Michel Brunetti | assistant vidéo Alexandre Franchet  | Maquillages Marion Bidaut | régie générale, régie lumière Julien Poupon | régie vidéo Jean-Marc Bezou | régie plateau Jean-Michel Brunetti |

* issu de L’École de la Comédie

production Théâtre Dijon Bourgogne – CDN | coproduction Théâtre-Sénart, Scène nationale ; Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône

 

créé le 3 novembre 2016 au Théâtre Dijon Bourgogne – CDN

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène | jeu. 5 avril | à l’issue de la représentation