présentation

« Peut-être que la vie n’est pas de la tragédie. Peut-être que la vie, c’est ces tous petits moments qui nous aident à continuer dans l’obscurité. Comme un délicieux dîner, ou un petit moment de tendresse, ou un sourire… Peut-être que c’est pas renoncer qu’il faut, peut-être qu’il faut essayer. La vie, c’est un truc bizarre, non ? »

En Angleterre, une famille d’aujourd’hui ou presque. Dans le foyer vivent Mam, épouse et mère anorexique de 38 ans follement éprise de la vie, Dad, le père devenu paralytique à la suite d’un accident de voiture et ancien sosie d’Elvis Presley, ainsi que leur fille Jill, âgée de 14 ans, présentée comme grosse et passionnée de cuisine. Quand Mam noue une liaison avec Stuart, un jeune et beau superviseur de gâteaux, les autres occupants de la maison n’y seront pas indifférents à bien des égards…

Au départ pièce radiophonique, La Cuisine d’Elvis a fait sortir de l’ombre son auteur, Lee Hall. Le scénariste de Billy Eliott signe ici un huis clos terriblement anglais. Au tragique de la situation se mêlent l’humour, la tendresse et même le music-hall. Cette histoire de famille (re)vécue par Jill, la narratrice, est aussi celle de l’apprentissage d’une adolescente pour devenir adulte. Comment se construire quand on a déjà autant vécu ?

Après son diptyque inspiré de la trilogie cinématographique de Paul Morrissey, Little Joe : New York 68 et Hollywood 72, Pierre Maillet orchestre cette nouvelle création du Théâtre des Lucioles avec toujours autant d’ingéniosité, de folie douce et de drôlerie.

Photos

Distribution

texte Lee Hall | mise en scène Pierre Maillet | avec Cécile Bournay*, Matthieu Cruciani*, Pierre Maillet, Marie Payen | collaboration artistique Émilie Capliez* | scénographie Marc Lainé | lumière Bruno Marsol | son Pierre Routin | costumes Zouzou Leyens | régie générale Patrick Le Joncourt | coiffures, maquillages, postiches Cécile Kretschmar | collaboration musicale Howard Hugues, Ben Lupus, Billy Jet Pilot | construction décor Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne

production Théâtre des Lucioles – Rennes (producteur délégué) / La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national / Comédie de Caen – Centre dramatique national de Normandie | Le Théâtre des Lucioles est soutenu par la DRAC Bretagne – ministère de la Culture et de la Communication, la Région Bretagne la Spedidam et la Ville de Rennes.

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté.

création le 11 octobre 2016 à La Comédie de Saint-Étienne

* issus de L’École de La Comédie

En tournée

| LES CELESTINS Théâtre de Lyon (69) |  11 au 21 janvier

| TRANSVERSALES Scène conventionnée de Verdun (55) | mar. 23 janvier

| LE MANEGE Scène nationale de Maubeuge (59) | ven. 26 janvier

| SCENE NATIONALE 61 Alençon (61) |  5 au 6 février

| Centre culturel CHAUDEURGE – Flers (61) | Jeudi 8 février

| LE PREAU – Vire (14) | Jeudi 15 février