Vous avez renoncé à l’amour et moi aussi ; et votre amitié me tiendra lieu de tout, si vous êtes sensible à la mienne

Michel Deguy, poète et essayiste, résume de manière lumineuse tout le théâtre de Marivaux par le biais d’une anagramme : « Le marivaudage mène au mariage des rivaux ». Le but ultime est le mariage, en dépit des mesures que prennent parfois les personnages eux-mêmes pour s’y soustraire.


Dans La seconde surprise de l’amour représentée pour la première fois en 1727, une belle marquise, veuve et inconsolable, a perdu celui qu’elle aimait, tout juste un mois après l’avoir épousé. Bien que retirée du monde, elle côtoie, au nombre des amis de son ancien époux, un chevalier accablé qui de son côté pleure une alliance impossible avec sa bien aimée. Au terme de maintes tergiversations, ces deux-là finiront, on le devine, par se trouver.


Mais comment faire pour observer et trahir en même temps les règles auxquelles il.elle ont concédé ? Comme souvent chez Marivaux, les sentiments sont indissociables des « manières de dire » et c’est par le langage que le salut advient. Quarante ans après La Double inconstance, Alain Françon, dirige de main de maître, cette plongée dans les méandres du sentiment amoureux, au cœur d’une splendide distribution.

photos

Distribution

mise en scène Alain Françon / dramaturgie et assistanat à la mise en scène David Tuaillon / décor Jacques Gabel / lumières Joël Hourbeigt / costumes Marie La Rocca / création musique Marie-Jeanne Séréro / chorégraphie Caroline Marcadé / coiffures maquillages Judith Scotto / création son Pierre Bodeux / régie générale Joseph Rolandez / habillage, suivi coiffure Charlotte Le Gal / régie lumière Thomas Marchalot / régie son Pierre Bodeux / régie plateau Maïlys Levasseur / production, diffusion Anne Cotterlaz / assistante production Anne-Lise Roustan avecThomas Blanchard, Rodolphe Congé, Suzanne De Baecque, Pierre-François Garel, Alexandre Ruby, Georgia Scalliet / interprètes musique Floriane Bonanni, Faustine De Mones del Pujol, Hélène Devilleneuve

production Théâtre des nuages de neige / coproduction Théâtre du Nord-Théâtre national Lille Tourcoing Région Hauts de France ; Théâtre Montansier Versailles

Le décor est en partie construit dans les Ateliers du Théâtre du Nord

Le Théâtre des nuages de neige est soutenu par la Direction Générale de la Création Artistique du Ministère de la Culture.

 

 

 

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène / 14 avril à l’issue de la représentation

Projection Cinémathèque L’Esquive d’Abdellatif Kechiche / 14 avril • 14 h 30

 

Presse

Artistik Rezo / “La Seconde Surprise de l’amour” : à savourer

Un fauteuil pour l’orchestre / Une merveille d’intelligence, de (fausse) simplicité et de grâce

Les Inrocks / Avec “La Seconde Surprise de l’amour”, Alain Françon indique la voie d’un réveil des sens 

Voir + d’articles / ICI