Présentation

Mon premier est un malaise. Mon second est une observation.
Mon troisième est une question. Mon quatrième est une histoire.
Mon cinquième est un exemple. Mon tout est un cri.

La pièce tente de répondre à cette charade. L’Échelle cherche à se défaire des procédés d’efficacité liés aux logiques commerciales qui nous gouvernent et qui, bien souvent, se substituent à toute forme de pensée. On y parle de jeu, de divertissement, de fiction pour questionner la place du réel dans nos vies. Ici, on se joue des codes, on brouille les pistes, on questionne la façon de raconter des histoires. Pas de personnage, pas de distribution.

Au plateau, 18 élèves comédien.ne.s français.e.s et québécois.e.s plongent dans cette forme chorale pour tenter de répondre à la charade de Martin Bellemare.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre des partenariats internationaux de L’École. Sur scène, les élèves de la promotion 29 sont rejoints par les élèves comédien.ne.s du CEGEP de Sainte-Hyacinthe (Canada).

Distribution

avec les élèves comédien.ne.s Brahim Koutari, Jonathan Mallard, Élise Martin, Djamil Mohamed, Julia Roche et les élèves comédien.ne.s du CEGEP de Sainte-Hyacinthe Clara Barette, Philomène Bilodeau, Alexandre Cabana, Samuel Desjardins, Roxane Drolet, Jérémie Gariépy-Ferland, Yan Héroux, Léa Maude Labrecque, Sarah L’Italien, Thomas Lussier, Dominick Michon-Dagenais, Camille Petit, Simon R. Nadeau | © Valérie Borgy