Présentation

– Aïe. – Quoi ? – Rien… C’est ma névrose dans le coude… le temps va changer.

Le metteur en scène Jean Boillot dépoussière l’oeuvre d’Eugène Labiche à travers la mise en scène de quatre vaudevilles en un acte. Présenté sous la forme d’un double diptyque déjanté et grinçant, à découvrir possiblement en intégrale, ce travail nous place d’emblée face au cynisme et aux contradictions de notre société.

Les Animals regroupe deux pièces centrées sur le thème du parasite. Davantage qu’un motif extérieur – des intrus faisant leur nid dans la demeure des bourgeois – Labiche y dénonce notre devenir animal, pointant du doigt la bête sous le masque de la civilisation.

La bonne éducation traite, quant à elle, du rapport adulte/enfant sur un mode décapant. Avec une mécanique d’une extrême précision qui s’emballe irrésistiblement, le dramaturge nous démontre comment la bourgeoisie a remplacé les liens affectifs, familiaux, par des liens d’intérêts, économiques et froids.

À travers cette mise en perspective inhabituelle, c’est l’occasion de venir découvrir ou redécouvrir un auteur du répertoire populaire, jouissif, mais également profond, formidablement défendu par une troupe de comédiens à la verve désopilante.

Photos

Distribution

textes Eugène Labiche | mise en scène Jean Boillot | assistants la mise en scène Aurélie Alessandroni (Les Animals), Régis Laroche (La bonne éducation) | avec Guillaume Fafiotte, Philippe Lardaud, David Maisse, Nathalie Lacroix, Isabelle Ronayette pour (Les Animals) et Régis Laroche (La bonne éducation) | musique Jonathan Pontier | dramaturgie Olivier Chapuis | scénographie Laurence Villerot | lumière Ivan Mathis | création costumes Pauline Pô | collaboration chorégraphique Karine Pontiès | collaboration vocale Géraldine Keller (La bonne éducation) | construction décor Atelier du NEST | régie lumière Emmanuel Nourdin/ Benoît Peltre (en alternance) | régie costumes Véronique Grange | régie plateau Loïc Depierreux/Thomas Noël (en alternance) | régie générale Romain Richert | régie son Perceval Sanchez | photos © Arthur Pequin

production NEST – CDN Transfrontalier de Thionville-Grand Est | coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

avec le soutien du Théâtre Gérard Philipe – CDN de Saint-Denis et de l’ARCAL (Les Animals) | créé en janvier 2015 au NEST- CDN Transfrontalier de Thionville-Grand-Est

 

 

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène | ven. 25 mai | à l’issue de la représentation