Les yeux fermés, il parcourt le monde

À partir de quelques planches de la géniale bande dessinée de Winsor McCay – publiée pour la première fois en 1905 dans le Herald Tribune – la metteuse en scène Émilie Capliez et l’autrice Tünde Deak créent un conte musical enchanteur.

Toutes les nuits, Nemo rejoint « Slumberland », ce pays de l’imaginaire où les lits se transforment en destriers indomptables, où la lune arbore un sourire et où l’on vieillit et rajeunit à loisir… Dans ce monde parfois effrayant, le timide petit garçon côtoie une princesse et bien d’autres personnages tendres et loufoques, jusqu’à ce qu’une chute le réveille, invariablement.

Dans une scénographie évoquant une sorte d’« antichambre de l’imaginaire », la chanteuse Françoiz Breut et le musicien Stéphane Daubersy dialoguent avec le comédien Paul Schirck. Au dessus de leur tête, la circassienne Joana Nicioli enchaîne les figures sur son mât chinois, comme suspendue au fil de ces rêves poétiques et délicieusement extravagants.

En co-accueil ave l’Opéra de Saint-Étienne

Distribution

d’après la bande dessinée de Winsor McCay / texte Tünde Deak / mise en scène Émilie Capliez* / avec Françoiz Breut, Stéphane Daubersy, Joana Nicioli, Paul Schirck* / assistanat à la mise en scène Jean Massé / musique Françoiz Breut et Stéphane Daubersy / scénographie Marc Lainé et Stephan Zimmerli / création lumière Bruno Marsol / costumes Marjolaine Mansot / construction décor Eclectik Scéno

* issu.es de L’École de la Comédie

production Comédie de Colmar – CDN Grand-Est Alsace / coproduction Le Théâtre – Scène nationale de Saint- Nazaire, Comédie de Valence – CDN Drôme-Ardèche, Cie The Party

© Jean-Louis Fernandez / avec la participation artistique du Jeune Théâ tre national

Autour du spectacle

   représentations en LSF ven. 3 • 10 h et 14 h* / sam. 4 • 17 h

rencontre en bord de scène / 1er juil. à l’issue de la représentation