Présentation

We dance together – We fight together !

De l’art chorégraphique à la réalisation de films, en passant par la performance ou la conception d’installations plastiques, les artistes du collectif (LA)HORDE évoluent avec bonheur sur différents terrains. Après s’être penché.e.s sur les danses « post-internet », ils.elles s’intéressent à un courant de contestation émergé en Géorgie via la danse.

En mai 2018, faisant suite à une descente musclée de la police dans le club ultra connu « le Bassiani », dix mille personnes se retrouvent dans une rave spontanée organisée devant le parlement de Tbilissi. Il s’agit pour cette jeunesse de revendiquer pacifiquement sa liberté dans un pays très conservateur.

En interrogeant les artistes du Ballet Iveroni, (LA)HORDE prend conscience que ce n’est pas la première fois que la danse revêt cette dimension à la fois politique et contestataire. Sous l’ère communiste, le ballet avait servi l’unification nationale mais aussi de résistance pour marquer la singularité du pays face à une globalisation violente. Fruit de ces différentes rencontres et discussions, Marry Me in Bassiani se situe aux carrefours de toutes ces influences.

En des mouvements parfaitement synchronisés, la chorégraphie combine prouesses techniques et musique techno, chocs de sabres et couples d’amoureux.ses voltigeant dans les airs.

Distribution

conception et mise en scène (LA)HORDE – Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel | avec l’ensemble IVERONI et le maître de ballet Kakhaber Mchedlidze | pièce chorégraphique pour 15 interprètes (en alternance) | Mari Bakelashvili, GagaBokhua | Tinatin Chachua, Natia Chikvaidze, Tornike Gabriadze, Iakob Gogotishvili, Tornike Gulvardashvili, Levan Jamagidze, Giorgi Khubaevi, Nika Khurtsidze, Khatuna Laperashvili, Kakhaber Mchedlidze, Neli Mdzevashvili, Anzori Popkhadze, Vaso Tchikaberidze, Tamar Tchumburidze, Natia Totladze, Lali Zatuashvili | son Sentimental Rave | scénographie Julien Peissel | construction décor Ateliers du Grand T – théâtre de Loire-Atlantique | lumière Patrick Riou | assistanat artistique et costumes Lily Sato | regard extérieur Jean-Christophe Lanquetin | répétition Natia Chikvaidze | © (LA)HORDE