Présentation

C’est ainsi qu’on devient, grâce à la sollicitude de la société, un homme
à talents. Pourtant, quoique savant, je suis un mauvais voleur, au fond
je n’ai point de vocation. Le coeur du mal, je ne l’ai pas. Je quitterais
volontiers l’État, mais la police ne veut pas. La haute surveillance me
tient et me dit : tu as embrassé une carrière. Tu ne peux pas t’en dédire.
(Victor Hugo)

Paris, la nuit, la neige… Une ombre se tapit dans un recoin pour échapper aux gendarmes. Cette ombre a un nom : Glapieu. Depuis sa cachette, Glapieu devient malgré lui le témoin d’une série de tragédies sordides entremêlant soucis d’argent, escroqueries et peines de cœur…

Victor Hugo écrivit Mille francs de récompense, lors de son exil sur l’île de Guernesey entre 1855 et 1870. Il refusa que la pièce soit jouée de son vivant, « pas tant que la liberté ne serait de retour ». Écrite en forme de manifeste contre le capitalisme financier qui commence à poindre, Hugo y décrit une société très proche de la nôtre, un monde à deux vitesses sans ascenseur social. Saisissant de modernité, le texte manie avec brio, suspense, rebondissements et violente chronique sociale, sur un mode très cinématographique. Pour porter cette comédie militante qui interroge avec beaucoup d’humour et de finesse la lutte des classes, le metteur en scène Kheireddine Lardjam a réuni une très belle distribution.

Distribution

auteur Victor Hugo | mise en scène Kheireddine Lardjam | assistant à la mise en scène Cédric Veschambre* | avec Azeddine Benamara, Romaric Bourgeois, Linda Chaïb, Samuel Churin, Chahrazed Mahia, Lyes Salem, Cédric Veschambre* (en cours) | scénographie Estelle Gautier | lumière Manu Cottin | son Pascal Brenot | vidéo Thibaut Champagne | costumes Florence Jeunet | chargée de production Lucile Burtin | photo © Simon Gosselin

* issu de L’École de la Comédie

production Compagnie El Ajouad | coproduction La Comédie de Saint-Étienne – CDN ; Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine ; L’arc, Scène nationale Le Creusot

avec le soutien de Théâtre de l’Aquarium, La Cartoucherie | avec le soutien de la DRAC Bourgogne Franche-Comté, Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Conseil départemental de Saône-et-Loire, Ville Le Creusot | création le 4 février au Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine