Présentation

Wajdi Mouawad est né au Liban. Forcé à quitter son pays natal à l’âge de dix ans à cause de la guerre civile, il trouve refuge au Québec, à Montréal, où il découvre le théâtre et en fait son métier, encouragé par son professeur de français.

Aujourd’hui, il est l’un des auteurs les plus joués dans le monde. Il est également comédien, metteur en scène, cinéaste et dirige à présent le Théâtre national de la Colline dédié aux auteur.rice.s vivant.e.s.

De cette trajectoire d’immigré, de migrant – dirait-on aujourd’hui – Wajdi Mouawad a gardé le souffle de l’épopée et le goût des histoires se déroulant sur plusieurs continents. Au carrefour des langues et des cultures, son théâtre affirme l’universalité des sentiments humains et une profonde idée d’une communauté mondiale.

Wajdi Mouawad est un homme de théâtre et d’aventures, comme celle de la cour d’honneur du Festival d’Avignon en 2009 où il présente sa quadrilogie pendant une nuit entière ou celle de son projet Avoir 20 ans en 2015 qui réunit cinquante jeunes venu.e.s de tous horizons pendant cinq ans.

Dans Incendies, la grand-mère dit à sa petite fille : « si tu veux t’en sortir, tu dois apprendre à : lire, écrire, compter, parler et penser ». Ces deux derniers verbes, souvent oubliés par nos politiques, résument bien la fougue et l’énergie des personnages chez Mouawad. Ce sont des survivant.e.s, des battant.e.s animé.e.s par l’énergie de la tragédie humaine, des luttant.e.s pour une vie
meilleure.

Nous sommes heureux.euses et fier.e.s d’accueillir – pour la première fois à Saint-Étienne – ce poète de la vitalité.

Arnaud Meunier

 

Retrouvez Tous des oiseaux de Wajdi Mouawad du 13 au 15 mars à La Comédie

 

©Simon_Gosselin