LES BONNES

Jean Genet | Vinora Epp, Noémie Pasteger

Claire et Solange jouent inlassablement aux Bonnes et à Madame. Elles sont à la fois les actrices et les spectatrices de leur propre mise en scène. Au fil du temps, la fiction et le réel s’imbriquent si bien qu’on ne parvient plus à les distinguer. On se laisse prendre à ce jeu dramatique et dangereux auquel « il faut croire et refuser de croire », selon une formule de Jean Genet.

mer. 31 janvier • 20 h

| Réserver sa place ICI

CTENIZIDAE

d’après Le Gardien de Harold Pinter
Hugo Guittet | Fabien Coquil, Romain Fauroux

Que se passe-t-il dans l’intimité quand tout brûle autour ? Entend-t-on les cris, le bruit des coups, le chant de la colère ? Dans la période de violences que nous connaissons aujourd’hui, nous avons éprouvé l’envie de regarder à l’intérieur des maisons et de tenter de percevoir quelles tragédies se jouent là où personne ne pense à aller voir, là où nul ne devine que quelque chose va exploser.

jeu. 1er février • 20 h

| Réserver sa place ICI

ADIEU FATIGUE

Cloé Lastère | Solène Cizeron, Fatou Malsert, Alexandre Paradis, Flora Souchier

Ce projet s’inspire de l’exposition transdisciplinaire « Soulèvements » orchestrée par le philosophe et historien d’art Georges Didi-Huberman.
Adieu Fatigue, c’est le ballet de ceux qui soulèvent les chapes de plomb, des verres qu’on renverse, des bras qu’on lève, des cris nocturnes et du tempo des foules. Du poids du désir. Le récit d’un combat à mener ; celui du dépassement.

ven. 2 février • 20 h

| Réserver sa place ICI

 

+ Intégrale sam. 3 février • 14 h | Réserver sa place ICI