Présentation

Thélonius : Vous voyez bien que je suis un chien !
Lola : Et alors ? Ça n’a rien de mal d’être un chien !
Vous n’êtes pas content d’être un chien ?
Thélonius : Je ne sais pas. Je ne me suis jamais posé la question.

Au lieu de se rendre chez sa tante comme elle l’a pourtant dit à sa maman, Lola se promène toute seule dans la rue. Elle rencontre Thélonius, un chien chanteur sans domicile qu’elle aimerait aider à percer dans la chanson. Mais une loi vient d’être votée : les chiens sans colliers doivent être expulsés…

À travers cette fable en apparence simple, une très belle histoire d’amitié entre une petite fille de huit ans et demi et un chien qui chante, parle chien, parle chat et français mais n’a pas de papiers, la pièce aborde le thème de la différence entre les individus. Par l’incongruité de ses dialogues souvent tendres et drôles, la pièce nous invite (l’air de rien) à réfléchir sur des questions comme l’exil, les inégalités ou encore le racisme.

Zabou Breitman ne plaque pas un message sur le texte, ne sur-explique rien par sa mise en scène. Elle laisse au contraire toute sa place à l’élan des jeunes comédien.ne.s Sarah Brannens et Charly Fournier qui jouent et chantent sur les joyeuses et bouleversantes compositions d’Éric Slabiak, co-créateur du groupe de musique yiddish et tzigane « Les Yeux noirs ».

cliquez en bas à droite pour le surtitrage de la vidéo

Distribution

texte Serge Kribus | mise en scène Zabou Breitman | assistanat à la mise en scène Laura Monfort avec Sarah Brannens et Charly Fournier | composition musicale Éric Slabiak | lumière Stéphanie Daniel | scénographie Salma Bordes | costumes Zabou Breitman et Bertrand Sachy | accessoires Christophe Perruchi | acrobatie Yung-Biau Lin | danse Nadejda Loujine | © Bruno Bressolin

production Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production (production déléguée) | coproduction Compagnie Cabotine ; MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis ; La Criée – Théâtre National de Marseille ; Comédie de Picardie ; Anthéa – Théâtre d’Antibes | avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

Autour du spectacle

| rencontre en bord de scène | mer. 18 mars | à l’issue de la représentation de 19 h

|     représentation en Langue des signes française | mer. 18 mars | 19 h