Présentation

Créé pour la Triennale de Yokohama dans le cadre de l’événement « Japonismes 2018 », ce triptyque est issu d’une coopération franco-japonaise autour de la danse hip-hop.

La directrice artistique de la Triennale de Yokohama 2018 et de la Biennale de la danse de Lyon, Dominique Hervieu, a proposé aux chorégraphes Kader Attou, l’un des représentants majeurs de la danse française hip-hop, et Jann Gallois, autodidacte qui a fait ses classes dans la rue, de créer chacun une pièce inédite. Elles sont brillamment interprétées par cinq danseurs hip-hop japonais. Une troisième pièce complète le programme, chorégraphiée par Mikey, une performeuse, réalisatrice et musicienne, leader des Tokyo Gegegay, une compagnie hip-hop exclusivement féminine, véritable star dans toute l’Asie du Sud-Est.

Triple Bill #1 confirme que cette danse née dans la rue est plurielle, portée par des auteurs aux sensibilités et démarches très contrastées. Le spectacle souligne la richesse de la création chorégraphique française, associée à l’excellence technique des danseurs japonais. Quant à la création de Tokyo Gegegay, elle se révèle surprenante et intense.

 

Spectacle en partenariat avec la 18ème biennale de la danse
dans le cadre des JAPOSNISMES 2018.

Distribution

CRÉATION 2018 | chorégraphie Kader Attou | REVERSE | chorégraphie Jann Gallois | TOKYO GEGEGAY’S HIGH SCHOOL | chorégraphie Tokyo Gegegay | photo © Arisak

production déléguée Dance Dance Dance @ YOKOHAMA 2018 (Japon) ; Centre Chorégraphique national de La Rochelle ; Cie Accrorap (France)

production Biennale de la danse de Lyon ; Chaillot – Théâtre national de la Danse ; Dance Dance Dance @ YOKOHAMA 2018 ; Centre Chorégraphique national de La Rochelle – Cie Accrorap ; La Coursive – Scène nationale de La Rochelle ; La Rampe – La Ponatière – Scène conventionnée – Échirolles

coréalisation Fondation du Japon dans le cadre de JAPONISMES 2018 | avec le soutien de Parco (Japon)