Dans ce jardin d’Éden, je vénérais mon père telle la figure
d’un demi-dieu, un héros antique caché sous l’apparence
d’un ouvrier ordinaire et doté d’une force surhumaine puisée
dans le pouvoir intarissable de l’huile d’olive sacrée de Kabylie.
À l’occasion d’une veillée funèbre, une famille se retrouve autour d’un repas réunissant les frères, les sœurs, la mère. Les prises de parole alternent, faisant ressurgir des souvenirs amusés entrecoupés par des nouvelles du quotidien. Au cours de cette soirée, on pleure, comme on rit aux éclats…

Ulysse de Taourirt s’inscrit dans la continuité du spectacle Si Loin Si Proche, présenté par La Comédie en 2018, dans lequel Abdelwaheb Sefsaf évoquait la figure de sa mère. Dans ce second volet que l’on peut découvrir de manière tout à fait autonome, le metteur en scène investigue sur son père. Oscillant entre documentaire et questionnements d’ordre plus intime, ce récit homérique met en relief la construction d’une identité marquée par l’exil, et par le désir de s’enraciner à nouveau.

Comme toujours dans les créations d’Abdelwaheb Sefsaf, la musique est omniprésente avec quatre musiciens au plateau. Deux courts-métrages viennent s’immiscer dans la représentation pour, à travers le triple alliage du théâtre, de la musique et du cinéma, dessiner une expérience unique. Un rare moment de partage avec le public, à la fois émouvant, épique et drôle.

Spectacle co-accueilli avec le Théâtre du Parc et Le Chambon Feugerolles

Distribution

texte et mise en scène Abdelwaheb Sefsaf* | collaboration à la mise en scène et à la dramaturgie Marion Guerrero | chant, hang, percussions Abdelwaheb Sefsaf | piano, violon, accordéon, guitare, choeurs Malik Richeux | oud, guitare, banjolino, chant, live machine, choeurs Nestor Kéa | batterie, percussions Antony Gatta

* issu de L’École de la Comédie

production Compagnie Nomade In France | coproductions Le Sémaphore, Cébazat ; Ville de Ferney-Voltaire ; FACEM ; Festival Théâtral du Val-d’Oise Département du Val-d’Oise ; Le Train Théâtre, Portes-lès-Valence ; Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon ; Ville du Chambon-Feugerolles ; Saint-Martin-d’Hères en scène/l’Heure bleue-ECRP ; Théâtre du Parc, Andrézieux-Bouthéon ; Théâtre de Privas ; Théâtre des Sources, Fontenay-aux-Roses | la Compagnie Nomade in France est conventionnée par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de la Loire et la Ville de Saint-Étienne

 

Autour du spectacle

| rencontre en bord de scène | mer. 9 décembre | à l’issue de la représentation

|
projection Cinémathèque
| L’Opium et le bâton d’Ahmed Rachedi (1962) jeu. 10 décembre | 14 h 30 | présentée par Abdelwaheb Sefsaf