Aller jusqu’à l’épuisement des possibilités

Umwelt (Environnement en allemand) conçu par la grande figure française de la danse-théâtre Maguy Marin en 2004, est aujourd’hui repris dans une nouvelle production.

Cette pièce à l’écriture minimaliste et répétitive, repose sur un dispositif constitué de portes et de miroirs, d’ouvertures et de fermetures. Neuf interprètes y apparaissent, disparaissent, amorçant des bribes de situations quotidiennes : brandir un objet, s’étreindre, marcher, manger, bercer un bébé, etc. Au sol, trois guitares électriques – actionnées par une bobine de fil se déroulant sans discontinuer – génèrent le seul accompagnement musical.

À travers l’épuisement d’un motif chorégraphique – sans cesse composé, décomposé, recomposé en un flux continu – la chorégraphe interroge la banalité et la vanité de nos existences. La vision à la fois tumultueuse et fascinante dans laquelle elle nous plonge, est celle d’un « environnement » instable et chaotique où les corps semblent constamment lutter, aux prises avec le temps.

Distribution

conception Maguy Marin / avec Ulises Alvarez, Kais Chouibi, Chandra Grangean, David Mambouch, Louise Mariotte, Lise Messina, Isabelle Missal, Rolando Rocha, Ennio Sammarco / dispositif sonore, musique Deni Mariotte / création lumière Alexandre Béneteaud / création son Chloé Barbe / costumes Nelly Geyres / régie plateau Balyam Ballabeni, Pascal Bouvier / © Hervé Deroo

production Cie Maguy Marin / coproduction Le Théâtre de la Ville – Paris, Maison de la danse – Lyon, Le Toboggan – Décines, Charleroi danse pour la reprise 2021