Si ça chatouille un peu, c’est tant mieux !

Le 25 juin 2018, Vincent Dedienne faisait sa dernière chronique chez l’animateur savoyard, Yann Barthès. Le 29 Juin 2018, il jouait la dernière représentation de son spectacle, à Bordeaux, ville de Meurthe-et-Moselle. Depuis, il s’est passé beaucoup de choses pour lui : de bons et de moins bons moments ! Il a été élu à la Mairie de Poitiers, où il pense avoir contribué à redynamiser la ville. Également nommé directeur marketing de Decathlon France, il a notamment eu l’idée de la carte cadeau isotherme. Alors qu’il rédigeait son premier best-seller : Un amour majuscule autour de sa belle histoire de sexe violent avec Bernard Pivot, sa résidence secondaire située sur le Parvis Notre-Dame à Paris a brûlé ! Sans parler de son album de reprise de chansons d’Hugues Aufray dans lequel il s’accompagne lui même au hautbois…


Après toutes ces épreuves, Vincent Dedienne, ancien élève de L’École de la Comédie de Saint-Étienne – Et ça c’est vrai ! – revient seul en scène dans un nouveau spectacle. Une formidable galerie de personnages hauts en couleurs, tous réunis pour Un soir de gala. Leur point commun ? C’est que c’est lui qui les joue, a capella.

Distribution

texte Vincent Dedienne*, Juliette Chaigneau*, Mélanie Le Moine, Anaïs Harté / mise en scène Juliette Chaigneau / avec Vincent Dedienne / © Claude Nori

* issu.es de L’École de la Comédie

production Ruq Spectacles

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène / 19 mai à l’issue de la représentation