Présentation

Moi, je veux plus être la dame de pique, tu comprends ?
Moi, je veux plus être la dame du tout !
Moi, j’aurais voulu être un As, un Roi,
Moritz, moi j’aurais voulu être un roi…

Imaginée par un écrivain sans le sou, fou amoureux, Silène a tout pour être heureuse : elle vit au fond de l’eau entourée de fleurs et de ses sœurs. Mais un jour l’amour va lui faire troquer sa queue de poisson contre des baskets. De là commencent les ennuis…

Il était une fois un conte d’Andersen, La Petite Sirène, revisité par une artiste tout droit sortie de L’École de la Comédie de Saint-Étienne. En fabuleuse conteuse, Mélissa Zehner et ses acolytes nous embarquent à bord d’un univers bien trempé, où le tic tac de l’horloge dicte le rythme de l’histoire, mais certainement pas la conduite de cette jeune fille émancipée.

Une tête brûlée sous l’eau fait entrevoir les coulisses de la création, montrant comment la vie et l’art interagissent l’un sur l’autre, tout en évoquant non sans humour et délicatesse des thèmes qui traversent les époques. La différence, les stéréotypes, le genre, l’exil, l’intégration, le rejet, sont malheureusement des problématiques sociétales ô combien actuelles et brûlantes.

Distribution

d’après La Petite Sirène de Hans Christian Andersen | adaptation et mise en scène Mélissa Zehner* | avec Léa Ménahem, Tibor Ockenfels*, Manon Raffaelli*, Martin Sève* | scénographie Annalyvia Lagarde | lumière Bruno Marsol | musique Stéphane Leach | costumes Ouria Dahmani-Khouhli | construction décor et costumes Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne | photo © Brice-Krummenacker

* issu.e.s de L’École de la Comédie

production Cie Si Sensible | coproduction La Comédie de Saint-Étienne – CDN | avec le soutien en résidence du Théâtre Joliette Minoterie – Scène conventionnée ; Le Préau – CDN de Normandie – Vire

 

Autour du spectacle

| rencontre en bord de scène | mer. 17 octobre | à l’issue de la représentation