Présentation

N’allez pas penser que j’ai fait une connerie en venant ici, moi je regrette rien, rien de rien. Pendant quelques heures j’ai aimé un garçon et un garçon m’a aimée, c’est déjà ça, vous ne pensez pas ?
Melissa Zehner

À l’intérieur de cette pièce, il y a Andersen qui écrit sa propre pièce, et à l’intérieur de sa pièce, il y a Silène, la petite sirène, qui se démène elle-même pour écrire sa propre vie.

L’héroïne aimerait bien avoir le dernier mot sur l’écrivain.

Le seul problème, c’est que l’intérieur de cette pièce n’est pas un Walt Disney, rien ne fonctionne comme il faut là-dedans, à part l’horloge, qui tourne, tourne, qui n’en finit pas de tourner. Ça donne le vertige. À force, on finit par tomber.

Après une adaptation remarquée de deux contes des frères Grimm du temps où elle était élève à L’École de la Comédie de Saint-Étienne, Melissa Zehner adapte à la scène un classique du genre : La Petite Sirène d’Andersen. C’est avec enthousiasme que La Comédie accompagne le premier projet de cette jeune auteure – metteure en scène, à l’écriture à la fois libre et généreuse.

Distribution

texte et mise en scène Mélissa Zehner | avec Manon Raffaelli*, Martin Sève*, Tibor Ockenfels*, Léa Ménahem | scénographie Analyvia Lagarde | lumière Bruno Marsol | son Stéphane Leach | costumes Ouria Dahmani-Khouhli | construction décor et costumes Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne

*Issus de L’École de la Comédie

 

production Compagnie Si Sensible

coproduction La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national
avec le soutien en résidence du Théâtre Joliette Minoterie – Scène conventionnée et du Préau, Centre dramatique national de Normandie – Vire (coproduction en cours)