Présentation

Il est là notre avenir, c’est ici, c’est là que ça se passe et pas ailleurs !

Après plusieurs années d’absence, Nadir retourne auprès de sa famille. Il désire prendre soin de son père dont la santé s’est récemment détériorée. S’ensuit une plongée dans un univers cauchemardesque où tous les miroirs sont déformants. La cité qui l’a vu grandir s’est terriblement dégradée, abîmée par la paupérisation, le chômage et l’immobilisme. À travers ce voyage initiatique, Nadir tentera de renouer les fils de son identité, d’échapper aux délires fantasmatiques – les siens et ceux de la société – sur ces quartiers qui, il y a cinquante ans, étaient des lieux d’espoir et d’avenir.

Étonnamment drôle, mais également cruelle, cette fable rend compte très justement du monde dans lequel nous vivons. Elle témoigne avec beaucoup de sensibilité de la grande complexité des rapports familiaux. C’était le cas déjà de deux des précédentes pièces de Nasser Djemaï, Immortels (créée en 2014), mais aussi Invisibles (créée en 2011), qui ont valu à l’auteur et metteur en scène une très belle reconnaissance.

Distribution

texte et mise en scène Nasser Djemaï* | assistant à la mise en scène Benjamin Moreau | avec Fatima Aibout, Clémence Azincourt, Zakariya Gouram, Martine Harmel, Issam Rachyq-Ahrad, Lounès Tazaïrt | dramaturgie Natacha Diet | lumière Renaud Lagier | son Frédéric Minière | vidéo Claire Roygnan | scénographie Alice Duchange | costumes Benjamin Moreau | construction décor et costumes Ateliers MC2: Grenoble | photos © Jean-Louis Fernandez

* issu de L’École de la Comédie

production Compagnie Nasser Djemaï | coproduction MC2: Grenoble, Théâtre des Quartiers d’Ivry Centre dramatique national du Val-de Marne, le Grand T théâtre de Loire- Atlantique, le Granit scène nationale Belfort, MCB° Bourges, Maison des arts du Léman Thonon, Théâtre du Château Rouge Annemasse, Théâtre du Vellein Villefontaine, Théâtre de la Croix-Rousse Lyon, Le Théâtre de Rungis, Les Salins scène nationale de Martigues, le CENTQUATRE-PARIS

avec le soutien de : la Chartreuse-CNES Villeneuve-lez-Avignon, la Maison des métallos Paris, le Théâtre 13 Paris, Théâtre du Chevalet Noyon, le Groupe des 20 théâtres en Île-de-France, le Groupe des 20 Auvergne-Rhône-Alpes, les Théâtrales Charles Dullin, Théâtre Gérard Philipe de Champigny-sur-Marne, la Caisse des Dépôts | Aide à l’écriture du Centre national du livre | ce texte est lauréat de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA | cette oeuvre a bénéficié de l’aide à la production et à la diffusion du Fonds SACD Théâtre | La Compagnie Nasser Djemaï est en convention triennale avec la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la région Auvergne-Rhône-Alpes | elle est soutenue par le Département de l’Isère et la Ville de Grenoble | texte édité chez Actes Sud-Papiers | créé le 11 janvier 2017 à la MC2: Grenoble

 

Autour du spectacle

| rencontre en bord de scène | mer. 7 mars | à l’issue de la représentation