Espoir et audace

visuel comédie 2014

 

« Un état de la création théâtrale d’aujourd’hui » : c’est le projet que je porte avec toute l’équipe de La Comédie depuis mon arrivée à Saint-Étienne.  Présenter les grandes références artistiques et donner goût à l’inconnu : tel est l’axe majeur de nos saisons.

Ce projet, nous le voulons joyeux et partagé. Au quotidien, l’Ensemble artistique, les compagnies associées et les artistes accompagnés par notre Centre dramatique national et son école supérieure de comédiens mènent des actions, des rencontres et des ateliers pour faire découvrir, éveiller une curiosité, propager un désir pour un théâtre qui s’invente au présent. Construire des ponts, donner envie et briser les préjugés : telles sont nos ambitions.

Avec vingt-sept auteurs vivants cette saison, La Comédie soutient les nouveaux talents et les écritures d’aujourd’hui. Marion Aubert, François Bégaudeau, Fabrice Melquiot et Riad Gahmi écrivent à Saint-Étienne des textes courts, de nouvelles pièces ou inventent des projets inédits.

À travers ses productions et ses tournées, qui ont trouvé un bel écho dans les médias nationaux et même internationaux, La Comédie participe au renouvellement d’image de notre ville et de notre territoire. En plus des presque deux cents représentations que nous donnons à Saint-Étienne et en itinérance, nous sommes présents dans de grandes institutions, en France et à l’étranger, et constamment sur les routes pour jouer les créations de La Comédie.

Cette saison encore vous retrouvez des signatures incontournables de la mise en scène comme Stanislas Nordey, Alain Françon ou Jean-François Sivadier (dont ce sera la première invitation à Saint-Étienne) qui croisent les jeunes talents : Fabrice Murgia, Lazare, Julien Gosselin ou Maïanne Barthès. Des artistes singuliers et passionnants (Pascale Henry, Pierre Rigal, Bruno Meyssat) vous invitent à l’insolite et au voyage
après vous être laissé emballer par des énergies de troupes (Marcial Di Fonzo Bo, Mélanie Leray, Benoît Lambert, Michel Raskine, etc.) et la relecture de grands textes du répertoire.

L’École supérieure d’art dramatique accueille sa 27e promotion d’élèves-comédien(ne)s parrainée par le comédien et metteur en scène Pierre Maillet. Souhaitons leur de rejoindre les rangs de leurs illustres aînés dont beaucoup sont présents dans notre programmation. Nous initierons également cette saison, avec le soutien actif de la Région Rhône-Alpes, l’expérimentation d’une classe préparatoire intégrée, destinée aux jeunes issus de la diversité sociale, culturelle et géographique.

Avec plus de 40 000 spectateurs la saison passée, La Comédie a retrouvé le chemin du public. Cette dimension populaire et fédératrice nous tient à coeur et nous souhaitons vivement vous en remercier.
Je tiens à remercier les tutelles de m’avoir renouvelé leur confiance pour un deuxième mandat et, en ces temps d’inquiétude budgétaire, saluer l’ensemble des partenaires publics pour leur soutien réaffirmé (ministère de la Culture, Ville de Saint-Étienne, Conseils généraux de la Loire et de la Haute-Loire, Région Rhône-Alpes et EPASE). Merci également à nos partenaires privés (Casino, Eovi, Docsourcing, FBI, ainsi que toutes les entreprises qui vont accompagner l’aventure Camiski et celles qui soutiennent notre école en versant leur taxe d’apprentissage).

La Comédie de Saint-Étienne est un outil performant pour la création et l’innovation théâtrale. Il est un bien commun précieux au service de tous. Il est le seul Centre dramatique national à faire l’objet d’une complète reconstruction en France. Je forme des voeux pour que ce symbole de renouveau et ce nouvel épisode de la belle aventure inventée par Jean Dasté et sa troupe soient l’occasion d’espoir et d’audace.

Arnaud Meunier