Dispositif d’insertion de L’École de Saint-Étienne

Martin Kipfer dans Les Criminels © Jean-Louis Fernandez

Le soutien aux productions : DIESE # Rhône-Alpes

Depuis septembre 2011, DIESE # Rhône-Alpes propose une aide aux employeurs comparable à celle proposée notamment par :
+ le JTN (Conservatoire supérieur national d’Art dramatique de Paris – École du Théâtre national de Strasbourg),
+ et le FIJAD pour l’ERAC à Cannes.

Ce dispositif fonctionne par saison. Sa gestion est assurée par L’École de la Comédie de Saint-Étienne.
En 2013-2014, il est financé par la Région Rhône-Alpes et le ministère de la Culture et de la Communication.

Public concerné

+ Ce dispositif concerne les artistes issus de L’École de la Comédie de Saint-Étienne dans les trois ans suivant l’obtention du diplôme lorsqu’ils sont engagés sur un projet artistique (soit deux promotions – en 2013-2014, cela concerne les promotions W et X, sorties respectivement de l’école en 2011 et 2012).
+ Ce soutien financier peut être accordé à tous les professionnels exerçant dans le spectacle vivant : metteurs en scène de théâtre, de cirque, chorégraphes.
+ Les artistes étrangers souhaitant travailler dans leur pays d’origine avec des artistes issus de L’École de la Comédie ont également la possibilité de recevoir le soutien financier de l’école, aux mêmes conditions que les artistes français.

Modalités d'attribution

Les critères de sélection sont les suivants :
+ le projet artistique,
+ les rôles attribués aux comédien(ne)s issu(e)s de l’école,
+ le budget prévisionnel de production permettant la réalisation du projet,
+ le nombre de représentations (pour les projets de théâtre, une moyenne de quinze est généralement demandée).

Montant de l'aide / accompagnement proposé

Le salaire des artistes issus de l’école est fixé par le conseil d’administration de celle-ci. Il ne peut pas être inférieur.

+ Il est de 2 010 € bruts, lorsque le producteur a le statut de compagnie, de scène nationale, de théâtre missionné ou de centre dramatique régional. La durée de la prise en charge est alors de trois mois au maximum, et elle est limitée à la moitié de la distribution.
+ Lorsque le producteur est un centre dramatique national ou un théâtre national, le salaire est de 2 400 € bruts et la durée de la prise en charge est de deux mois maximum et toujours limitée à la moitié de la distribution.

Le remboursement forfaitaire de L’École de la Comédie a été fixé à 2 010 € TTC par artiste et par mois. L’École de la Comédie ne pouvant en aucun cas être employeur, les contrats d'engagements doivent être signés par le producteur.

Démarches liées au DIESE # Rhône-Alpes

Lors de la demande d’aide, il faut envoyer à L’École de la Comédie les documents suivants :
+ Dossier de présentation du spectacle.
+ Budget prévisionnel de production avec les informations concernant le salaire des artistes issus de L’École de la Comédie.
+ Calendrier prévisionnel des répétitions et des représentations avec indication des lieux de tournée.

Une commission interne à L’École de la Comédie se réunit tous les trimestres pour étudier les demandes.

Une fois la demande acceptée par l’école, une convention d’insertion est établie sur la base du contrat d’engagement des artistes issus de L’École de la Comédie fourni par le producteur. Elle est signée entre le producteur et l’école.

Le remboursement forfaitaire s’effectue après réception du bulletin de paye.