Pierre Maillet

© Sol Espeche

Membre fondateur du Théâtre des Lucioles, compagnie conventionnée en Bretagne, Pierre Maillet est acteur et metteur en scène.
Il est actuellement artiste associé à la Comédie de Caen et à La Comédie de Saint-Étienne.

Il a mis en scène Fassbinder (Preparadise sorry now, Du sang sur le cou du chat, Les ordures, la ville et la mort, Anarchie en Bavière), Peter Handke (Le poids du monde – un journal, La chevauchée sur le lac de Constance), Philippe Minyana (La Maison des morts), Copi (Copi, un portrait, Les 4 jumelles, La journée d’une rêveuse), Laurent Javaloyes (Igor etc…), Lars Noren (Automne et hiver, La Veillée), Jean Genet (Les bonnes), Rafaël Spregelburd (La panique, Bizarra). En 2013|2015, il a écrit et met en scène Little Joe, d’après la trilogie de Paul Morrissey Flesh|Trash|Heat et Letzlove|Portrait(s) Foucault d’après les entretiens de Thierry Voeltzel avec Michel Foucault en 2015.
Il crée La Cuisine d’Elvis de Lee Hall à La Comédie de Saint-Étienne en 2016.

Il est également comédien, sous la direction de Marcial di Fonzo Bo : Eva Peron et La Tour de la défense de Copi, OEdipe/Sang de Sophocle et Lars Noren, et avec le tandem Marcial Di Bonzo Bo/Élise Vigier dans La estupidez, La paranoïa, L’entêtement de Rafaël Spregelburd, Dans la république du bonheur de Martin Crimp, Vera de Petr Zelenka…

Il joue également sous la direction de Mélanie Leray, Bruno Geslin (Mes jambes si vous saviez quelle fumée, d’après l’oeuvre de Pierre Molinier), Christian Colin, Patricia Allio, Hauke Lanz (Les Névroses sexuelles de nos parents de Lukas Bärfuss), Zouzou Leyens (Il vint une année très fâcheuse), Marc Lainé (Break your leg !), Jean-François Auguste (La tragédie du vengeur), Matthieu Cruciani (Faust de Goethe, Rapport sur moi de Grégoire Bouillier, Non réconciliés de François Bégaudeau, Un beau ténébreux de Julien Gracq) et Guillaume Béguin (La Ville, de Martin Crimp, Le baiser et la morsure, Le Théâtre sauvage).

Site Internet du Théâtre des lucioles