Emmanuel Vérité


| comédien
| metteur en scène








© Vincent Arbelet

Présentation

Emmanuel Vérité a suivi, entre autres, les cours de l’École supérieure d’art dramatique
de Pierre Debauche et Françoise Danell à Paris.

En 1993, il fonde avec Benoît Lambert le Théâtre de la Tentative et participe à la
quasi-totalité des spectacles de la compagnie. Il y interprète certains grands rôles du
répertoire : Scapin, Lorenzaccio, Alceste, Matti, Perdican, Tartuffe et joue dans des
oeuvres contemporaines : Pour ou contre un monde meilleur d’après Spinoza encule
Hegel
de Jean-Bernard Pouy, Erik Satie : concert avec notes (avec la pianiste Anne
Queffélec), Ça ira quand même ou Dénommé Gospodin de Philipp Löhle.

Toujours avec Benoît Lambert, il crée le personnage de Charlie dans CCCP ou Les
Contributions de Charles Courtois-Pasteur. Il a joué également sous la direction de
Pierre Debauche, Daniel Mesguich, Stéphane Braunschweig, Guy Delamotte, Sophie
Renaud, Christian Duchange, Frédéric Sonntag, Vincent Poirier…

Depuis 2005, il alterne son activité de comédien avec l’écriture et la réalisation de
courts-métrages. En janvier 2013, il devient artiste associé du Théâtre Dijon Bourgogne
et crée Qu’est-ce que le théâtre ? un projet de Hervé Blutsch et Benoît Lambert et co-met
en scène avec Benoît Lambert une forme légère destinée au public lycéen, Tartuffe
2.4.

Il a joué dans les mises en scène de Benoît Lambert Tartuffe ou l’imposteur de Molière
(2014) et La Bonne Nouvelle de François Bégaudeau (2016) ainsi que dans Benjamin
Walter
écrit et mis en scène par Frédéric Sonntag (2015). En 2020, il joue au Théâtre
des Bouffes du Nord à Paris aux côtés de Valérie Karsenti, Pierre-François Martin-Laval
et Patrick Chesnais dans Le Système Ribadier mis en scène par Ladislas Chola.

En 2022, il incarne Harpagon dans la pièce L’Avare mise en scène par Benoît Lambert
représentée plus de 80 fois.

cette saison

L’Évangile selon Bill

Tout Dostoïevski