Édito

CE À QUOI L’ON TIENT VRAIMENT

La crise sanitaire que nous venons de traverser sera l’occasion « d’un inventaire de ce à quoi l’on tient vraiment », nous dit l’historien Patrick Boucheron.

Et de fait, qu’aurons-nous appris pendant ces longues semaines d’incertitudes et d’angoisses, tenu.e.s à l’écart les un.e.s des autres ?

Probablement que les théâtres sont bel et bien des lieux de première nécessité tant vous nous avez exprimé vos frustrations de ne pouvoir venir, vos souvenirs de spectacles et de moments inoubliables, vos désirs que nous puissions tou.te.s nous retrouver rapidement à La Comédie.

Sûrement aussi que rien ne remplace le frisson du spectacle vivant, la joie de l’éphémère et la force du présent, tant nous avons dû, pour un temps, nous résoudre à consommer passivement des séries à la chaîne et à maudire le seul accès aux captations en ligne de nos artistes préféré.e.s.

Indubitablement que l’engagement sans faille des théâtres publics avait permis de protéger la profession en étant solidaire des compagnies et des équipes, qu’elles soient permanentes ou intermittentes.

Enfin que nous étions tou.te.s conscient.e.s que le soutien public dont bénéficie La Comédie, nous permettait d’aller au théâtre pour un prix modique et de nous retrouver autour de valeurs fortes, humanistes et populaires, qui se sont manifestées de manière très vive et très concrète pendant toute cette crise (moins de 20% d’entre vous ont demandé le remboursement de leurs billets !).

Nous tenons à vous remercier très sincèrement et très chaleureusement de tous ces témoignages d’amitié et de fidélité. L’art et la culture ont indéniablement un rôle central à jouer dans cette société qui s’habitue dangereusement, malgré elle, à la distanciation physique, appelée d’ailleurs souvent étrangement distanciation sociale.

Plus que jamais, que soient remerciés le ministère de la Culture, la Ville de Saint-Étienne, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et les Départements de la Loire et de la Haute-Loire pour leur soutien à La Comédie et pour leur réactivité pendant cette crise.

Nous sommes heureux.ses et fièr.e.s de vous présenter les rêves, les créations et les moments uniques que nous désirons partager avec vous cette saison !

Arnaud Meunier