Projet Ensemble

Notre théâtre a un crédo : aller à la rencontre de toutes et de tous, et en particulier, de celles et ceux pour qui le fait d’aller dans un lieu d’art ou de culture n’est pas naturel.

Tout au long de l’année, nous menons avec les artistes en création, un travail de fond avec les écoles, les associations, les populations issues de tous les quartiers pour qu’un lien fort puisse exister entre nous.

Il s’agit pour nous d’ouvrir la porte, d’être un théâtre public comme il y a des piscines publiques ; de montrer que ces maisons sont ouvertes et que l’on peut y faire des découvertes étonnantes et inattendues.

Parce qu’un théâtre est un lieu d’écoute, de dialogue, de pensée, de plaisir et de rencontres, nous avons eu envie, dès la saison 2019|2020 d’aller un cran plus loin autour d’un projet de lutte contre les discriminations (racisme, antisémitisme, haine anti-LGBT, sexisme…) avec un fil rouge qui s’appelle « Ensemble ».

PRÉSENTATION DU PROJET « ENSEMBLE »

Qu’y a-t-il de commun entre le racisme, l’antisémitisme et l’homophobie ?
Le rejet et la haine de l’autre assurément mais au-delà, il y a aussi et surtout des préjugés, des idées fausses et de l’ignorance. Il y a aussi cette éternelle propension des êtres humains à vouloir se défouler sur plus faible et/ou différent qu’eux ; à chercher le bouc émissaire ; le responsable idéal et facile de leurs propres difficultés…

Comme le disait le poète italien Pier Paolo Pasolini : « même parmi les exclus, il y a des exclus ».

Notre programmation, ainsi que toutes les actions de transmission menées sur le territoire, en direction de la jeunesse et mises à l’honneur par ce projet Ensemble, se construisent autour d’un fil rouge axé sur la lutte contre les discriminations.

Si nous avons été contraint.e.s par la situation sanitaire à annuler une partie de nos spectacles et de nos actions, nous avons œuvré à reporter ce projet et à proposer à tous les jeunes impliqués de reprendre les répétitions pour un aboutissement prévu à l’automne 2020.

Là encore, la crise sanitaire s’intensifiant, nous avons été amené.e.s à repenser une nouvelle fois le projet et à le réinventer ; la restitution théâtrale initialement prévue se transforme en une série de créations vidéos diffusées sur notre site internet en février et mars 2021.

Ce projet a fait l’objet de commandes de textes courts passées auprès de 19 autrices et auteurs autour de la thématique de la discrimination. Ces textes sont édités aux éditions D’ORES ET DÉJÀ.

Pour commander le livre, cliquez ci-dessous

Bruit Tamara Al Saadi | Texte(s) pour le projet Ensemble Marion Aubert | Un témoin Alexandra Badea | Les vieux de ma vieille / « Ça s’est bien passé ? » Fourre-tout discriminatoire / La Rom de ma reum Rachid Benzine | Le verbe appeler Stéphane Bouquet | État de siège Logan De Carvalho | Tombé du ciel Nasser Djemaï | Refuge Gabriel F. | Sur les trains qui passent Riad Gahmi | Ce quelqu’un Laurent Mauvignier | Nos mains Fabrice Melquiot | De vous à moi Tania de Montaigne | Carte privilège Valérie Mréjen | Dix souffles Pauline Peyrade | Brûler Guillaume Poix | On est ensemble ou on n’est pas ensemble ? Pauline Sales | Marie pour de bonEstelle Savasta | Un bon point de départ Bertrand Schefer | Les orgueilleux Mélissa Zehner


Une marraine et un parrain

Arnaud Meunier a demandé à Rachida Brakni et Éric Cantona d’être la marraine et le parrain de ce projet. Ils ont donc travaillé à sa conception à nos côtés, notamment en sélectionnant les autrices et auteurs pour les commandes d’écriture.

Dirigé.e.s par Arnaud Meunier, ils ont proposé, les 15 et 16 janvier 2020, deux soirées de lecture pour partager avec le public certains textes issus des commandes d’écriture et quelques coups de coeur abordant la thématique d’Ensemble.

Un temps fort – restitution du projet
Parmi les 400 jeunes initiés au théâtre lors des ateliers sur le territoire, 150, entourés d’une équipe de créateurs et de créatrices devaient se produire les 9 et 10 novembre 2020 sur la scène de La Comédie.

En raison de la crise sanitaire, ces restitutions n’ont pu avoir lieu mais la motivation et l’enthousiasme des jeunes engagés sur le projet nous ont poussé.e.s à inventer une alternative. Nous avons donc transformé les dernières heures d’atelier en « stage théâtre et vidéo » intensif pour aboutir à des restitutions sur support numérique qui seront diffusées sur notre site et nos réseaux sociaux dès le 9 février 2021.

Pour découvrir ces vidéos, cliquez ici

Nous souhaitons vivement que toutes ces vidéos soient, par la suite, largement diffusées et relayées. Elles ont l’avantage de pouvoir circuler facilement et de laisser une trace vivante de ce beau projet.

Après tout, être encore ensemble, n’est-ce pas notre première problématique à travers cette crise sanitaire exceptionnelle ?

Pour en savoir plus sur le projet, téléchargez le dossier complet ci-dessous.