Un groupe d’adolescent.es s’est « arrêté ». Une fin d’après-midi, alors qu’elles et ils participaient à une visite du théâtre, elles.ils ne sont pas sorti.es et se sont transformé.es en « occupant.es », marquant par là leur impossibilité à faire comme si de rien n’était. À faire comme si le monde n’avait pas été renversé, laissant leurs enfances inabouties, non-vécues. À présent, elles.ils se tiennent en face de nous. Elles.ils tentent de dresser le constat de ce qui a pu les pousser à passer à l’action. Elles.ils tentent aussi de comprendre ce qui pourrait être modifié. Ce qui pourrait se jouer différemment, à l’avenir…

Pour cette création partagée – portée par La Comédie et l’Espace Boris Vian – Simon Grangeat, Benoît Lambert, Pauline Laidet et Colin Rey entraînent quinze jeunes du collège Gambetta dans une épopée d’aujourd’hui, inventée à partir des échanges et des ateliers menés au long cours depuis deux saisons. Un portrait sur le vif d’une génération, où l’art du théâtre interroge l’invention de futurs désirables.

Distribution

texte Simon Grangeat / mise en scène Pauline Laidet et Benoît Lambert / avec Sohan Abiola- Tholozan, Ayla Bichara Dana Matras, Filipa Couto Lopes, Baptiste Épale, Célestine Fortunier, Maïlyne Guennoc- Deniau, Romain Guttierez, Lucas Maurin, Rose Mellet, Violette Mounier-Moland, Louise Perez-Seguin, Annsse Saoud, Elizabeth Vernet-Laugier, Rose Vigliano, Gabrielle Weiss-Boyer / collaboration artistique Colin Rey / scénographie et lumière Antoine Franchet / costumes Ouria Dahmani-Khouhli / © Sonia Barcet 

production La Comédie de Saint-Étienne  – CDN / Pauline Laidet et Benoît Lambert sont Artistes de La Fabrique de la Comédie de Saint-Étienne