Le Projet

Benoît Lambert développe son projet à travers 3 axes principaux :

UNE FABRIQUE DE THÉÂTRE PARTAGÉ

Parce que l’époque appelle impérieusement de nouvelles solidarités et de nouveaux partages, parce que les publics ne se renouvellent qu’avec la variété des propositions artistiques, parce que « le théâtre ne peut être soumis au didactisme d’un seul », selon la belle formule de Jean Vilar, l’ensemble du projet de La Comédie s’organisera autour d’une présence foisonnante d’artistes au travail, source d’inspiration de toute l’activité du théâtre.
Un ensemble d’auteur.rices, de metteur. euses en scène, de comédien.nes, issu.es de générations variées, accompagneront le nouveau projet dans toutes les dimensions de son activité.
Elles et ils seront une constellation d’éclaireuses et d’éclaireurs, dont les regards croisés sur La Comédie, sur son École et sur son territoire, enrichiront constamment l’esprit des lieux.
Ce sont leurs travaux, leurs rêves, leurs propositions, mais aussi leurs rencontres et leurs croisements qui dessineront le nouveau visage de La Comédie.

+ Découvrir les artistes de la Fabrique

UNE MAISON DES CULTURES VIVANTES

Le théâtre est avant tout l’espace d’une rencontre avec le public. Cette rencontre doit reposer sur une hypothèse de confiance : confiance dans les spectatrices et les spectateurs d’aujourd’hui, et notamment les plus jeunes ; confiance dans leur ouverture et leur curiosité, confiance dans leurs imaginaires.

Les maisons de création n’ont pas pour but « d’éduquer » les gens, ou de les « cultiver », elles doivent plutôt leur offrir l’occasion d’exercer leurs droits culturels : droit à rencontrer les œuvres et les artistes, droit à accéder aux dispositifs de transmission et de partage de l’art, droit à participer à la vie culturelle, droit à exprimer sa propre créativité.

La Comédie de Saint-Étienne est un lieu de spectacles et de développement culturel, un espace de travail partagé entre les artistes et les gens.

C’est avec vous que nous voulons vivre, expérimenter, et partager cette saison.

En 2021/2022, La Comédie c’est :


• 626 levers de rideau
• 161 représentations à La Comédie
• 10 représentations en co-accueil chez nos partenaires culturels
• 170 représentations dans le cadre de La Comédie itinérante
• 16 productions et coproductions
• 2500 participant.es à 35 rencontres en bord de scène en présence des équipes artistiques
• 2000 personnes invitées à visiter le théâtre
• 3000 personnes concernées par des petites formes artistiques jouées chez nos partenaires
• 30 projets de pratique artistique principalement destinés à la jeunesse
• 1000 heures de pratique artistique concernant 500 personnes

Et aussi des rendez-vous festifs et familiaux : Fête de rentrée, Journées européennes du patrimoine, Bal Madonna en lien avec le spectacle Into the groove… etc.

UN CENTRE DE FORMATION UNIQUE EN FRANCE

La Comédie est une école, en même temps qu’un théâtre : c’est un théâtre-école, comme il existe des bateaux-écoles, où l’apprentissage se fait directement au contact des métiers et de celles et ceux qui les exercent.

C’est une grande richesse pour l’ensemble de l’établissement : la présence vivante des étudiant.es, comme celle des artistes qui les forment, est une dimension majeure du travail théâtral au sein de La Comédie.

L’École de la Comédie possède une singularité forte : son offre de formation couvre en effet toutes les étapes de la filière théâtrale, en juxtaposant intelligemment formation initiale et formation continue, et en mettant L’École en prise avec la réalité professionnelle au-delà de la seule formation des interprètes. La création du programme « Égalité des chances » en 2014 et la mise en place des formations au Diplôme d’État de professeur.e de théâtre en 2016 ont ainsi reconfiguré L’École pour en faire un centre de formation unique en France.