Écrit tout spécialement par l’auteur, metteur en scène et acteur, Pierre Guillois (Molière du meilleur spectacle comique 2017, pour Bigre) pour les élèves de la promotion 30 de L’École de la Comédie, Des petits boutons sur les fesses se présente comme un truculent vaudeville… du XXIe siècle ! Humour corrosif, inextricables malentendus, verdeur du langage, personnages plongés dans l’embarras qui perdent leur discernement, paniquent, enchaînent les erreurs, et entraînent tout leur monde dans la catastrophe. Bref, tout l’arsenal d’une comédie cruelle et débridée.

Guillois est de ceux qui pensent que l’humour est une chose sérieuse et difficile, car il sollicite toutes les facettes de l’art de l’acteur pour provoquer à la fois le rire et l’effroi. Olivier Martin-Salvan, parrain de la promotion 30, est sur le plateau au milieu de ses ouailles, pour mieux les guider sur les chemins épineux de la farce. Il ne s’agit pas de faire les andouilles ni les zozos mais de jouer des personnages qui, bien que hauts en couleurs, doivent être incarnés avec grande sensibilité. Car si la sanction du rire est un curseur, l’authenticité des personnages est la seule garante d’un comique qui déplace le public, le perturbe profondément, transcende la comédie, pour la faire glisser sur les pentes de l’angoisse existentielle et flirter avec la tragédie.

Distribution

avec les élèves comédien.ne.s Chakib Boudiab, Estelle Brémont, Pascal Cesari, Clément Deboeur, Théophile Gasselin, Lise Hamayon, Liora Jaccottet, Maud Meunissier, Mathis Sonzogni | © Valérie Borgy