Aujourd’hui vos souvenirs valent de l’or

Dans France-Fantôme, la jeune et talentueuse Tiphaine Raffier accueillie la saison dernière avec La réponse des Hommes, questionne notre époque à travers un récit d’anticipation. L’autrice et metteuse en scène prend pour point de départ le grand mythe de la résurrection et le traite à partir de notre rapport ancestral à la technologie.

Pour rappeler son mari décédé, Véronique fait appel aux services de « Recall Them Corp », une entreprise spécialisée dans la conservation des âmes et leur téléchargement dans le corps d’un.e donneur.se. Nous sommes au XXVe siècle après Jésus-Christ et le monde connaît désormais l’invention du Démémoriel, une technologie révolutionnaire qui permet de décharger ses souvenirs quotidiennement, condition sine qua non pour s’assurer un retour réussi parmi les vivant.es.

Dans une esthétique entremêlant vidéo et musique live, la création fait la part belle aux neuf interprètes présents au plateau. S’y superposent science-fiction, histoire d’amour et fable philosophique. Réjouissant autant que troublant, ce travail unanimement salué par la critique soulève des questions passionnantes.

Distribution

texte et mise en scène Tiphaine Raffier / avec Guillaume Bachelé, François Godart, Mexianu Medenou, Edith Mérieau, Rodolphe Poulain, Haïni Wang, Johann Weber et les musiciens Marie Eberle et Pierre Marescaux / assistante à la mise en scène Lyly Chartiez-Mignauw et Lucas Samain / scénographie Hélène Jourdan / costumes Caroline Tavernier / création lumière Mathilde Chamoux / régie lumière Benjamin Trottier / musique Guillaume Bachelé / création son Frédéric Peugeot / régie son Hugo Hamman et Martin Hennart / création vidéo Pierre Martin Oriol / régie vidéo Pierre Hubert / régisseur général Olivier Floury / régisseuse plateau Laura Millard / administration et production Véronique Atlan, Juliette Chambaud, Charlotte Pesle Beal / © Simon Gosselin

production Théâtre du Nord, CDN Lille, Tourcoing, Hauts-de-France / La femme coupée en deux / coproduction Scène nationale 61, Alençon / Le Phénix, Scène nationale de Valenciennes / La Criée, Théâtre National de Marseille / La rose des vents, Scène nationale Lille Métropole, Villeneuve d’Ascq / Le Théâtre de Lorient, Centre Dramatique National.

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Hauts-de-France, du DICREAM, du Dispositif d’insertion de l’École du Nord et de l’Onde – Vélizy-Villacoublay.

L’écriture du texte a été initiée à l’occasion du stage AFDAS « Créer en collectif » qui a eu lieu à La Comédie de Béthune en juin 2015, avec le Collectif SVPLMC.

Une première version a été présentée en lecture dans le cadre du festival du Jamais lu à Théâtre Ouvert – Paris – en octobre 2015 et au Théâtre Aux Ecuries – Montréal – en mai 2016, avec le soutien du CNT et du CALQ.

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène / 19 jan. à l’issue de la représentation