Devons-nous persévérer ou nous rendre ?

Abraha Pokou est une reine, contrainte à quitter son royaume après une guerre de succession. Elle fuit avec ses partisan.nes, mais leur échappée se heurte au redoutable fleuve Comoé. Pour permettre la traversée, les dieux réclament un terrible sacrifice. La reine Pokou accepte alors de tuer son fils unique en le jetant dans les flots pour que son peuple puisse continuer sa route au-delà du fleuve…

L’autrice et metteuse en scène Françoise Dô adapte pour la scène cette légende du XVIIIe siècle, considérée comme l’un des mythes fondateurs de la Côte d’Ivoire. Elle en fait un conte pour la jeunesse, convaincue que les contes sont toujours tragiques, et que c’est pour cela qu’ils font réfléchir et grandir. Au plateau, trois comédiennes racontent, chantent et dansent le périple d‘Abraha Pokou, et donnent à voir la traversée fantastique vécue par la reine et son peuple. Dans une esthétique sobre, forte et radicale, l’évocation de cette figure légendaire, associant la violence à la gloire, le deuil à la survie, ouvre un questionnement radical sur les excès du pouvoir et de la psyché humaine.

Distribution

texte et mise en scène Françoise Dô | d’après le roman Reine Pokou, concerto pour un sacrifice de Véronique Tadjo | avec Alvie Bitemo, Yasmine Ndong*, Rita Ravier | assistanat à la mise en scène Aurore James | costumes Ouria Dahmani-Khouhli | création lumière Cyril Mulon | création son Marcel Jean-Baptiste | © DR

* issue de L’École de la Comédie

production Cie Bleus et Ardoise ; La Comédie de Saint-Étienne – CDN | coproduction Tropiques Atrium – Scène nationale de Martinique ; avec le soutien du DIESE# Auvergne-Rhône- Alpes, dispositif d’insertion de L’École de la Comédie de Saint-Étienne soutiens ; DAC Martinique ; Institut français de Côte d’Ivoire ; Institut français et Ville de Saint-Étienne ; ETC_Caraïbe ; ministères de la Culture et des Affaires étrangères ; ministère de la Culture (Fonds Mobilité Caraïbes) – CEAD Montréal ; DRAC d’Île-de-France ; La Compagnie Théâtre du Labrador ; Anis Gras Le lieu de l’autre ; Théâtre Az’wèl | la Compagnie Bleus et Ardoise est conventionnée par la DAC Martinique | Françoise Dô est Artiste de la Fabrique de la Comédie de SaintÉtienne

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène | mer. 24 jan. à l’issue de la représentation

Téléchargement

Dossier de productionTélécharger

En tournée

Institut Français de Côte d’Ivoire • 16 février 2024
Tropiques Atrium – Scène nationale de Martinique • 29 février et 1er mars 2024