Ce qui nous surprend nous sidère, ce qui nous sidère ne nous surprend plus

KERNEL

Les danseur.euses Jazz Barbé, Léna Pinon-Lang et Clément Olivier forment un trio d’une merveilleuse précision chorégraphique. Trio qui se reforme inlassablement suite à de multiples heurts et collisions. L’espace se reconfigure, perturbé par la fusion et l’éclatement du « noyau » – kernel en anglais. La danse, fascinante et physique, s’invente à chaque mouvement avec d’étonnants points de rencontre entre les interprètes. L’individu semble un instant trouver sa place, pleine et entière, au sein d’un groupe. Puis, le tumulte des corps est confronté à un mouvement découpé, agrégé, démantelé. Les trois danseur.euses semblent alors emporté.es par le chaos. D’un bout à l’autre, Kernel donne ainsi corps à une danse d’une incroyable beauté empreinte d’une grande liberté. Le chorégraphe Pierre Pontvianne n’a eu de cesse de rechercher l’endroit de collision entre le sens et l’étonnement. Cette commande à l’origine du Festival de Danse de Cannes 2021 est le fruit fascinant de cette recherche chorégraphique dont le flot se prolonge bien au-delà du plateau.

JANET ON THE ROOF

Une femme habillée de bleu, le visage recouvert par ses longs cheveux. On entend une détonation. Des douilles tombent à terre. Stupeur et sidération. Le mouvement reprend, un mouvement inéluctable comme une chute qui n’en finit pas. Puis, une nouvelle détonation, des douilles tombent encore à terre, et le corps continue de se mouvoir… Marthe Krummenacher, à la fois fragile et puissante, interprète avec
grâce ce solo envoûtant du chorégraphe Pierre Pontvianne. Cette danse, charnelle et picturale,
incarne de manière saisissante l’effet de la violence sur nos sensibilités en proie aux attentats, aux catastrophes et aux menaces permanentes. Dans ce climat hypnotique, le temps et l’espace changent. La danse appréhende ces nouveaux rythmes inconscients qui nous habitent et cet autre rapport à l’avenir qui se dessine.

Distribution

KERNEL
chorégraphie, conception sonore, costumes Pierre Pontvianne / interprétation Jazz Barbé, Clément Olivier, Léna Pinon- Lang / assistanat Laura Frigato / lumière Victor Mandin / décor Pierre Treille 

durée 35 min

production Cie PARC / coproduction Festival de danse de Cannes ; CCN de Tours (Accueil studio) ; Atelier de Paris / Cdcn / résidences : CCN de Tours ; Atelier de Paris / Cdcn ; La Comète et L’Usine – Ville de Saint-Étienne ; Les SUBS – lieu vivant d’expériences artistiques, Lyon / avec le soutien du Pacifique CDCN Grenoble / première le 4 décembre 2021 / spectacle créé pour le Festival de danse de Cannes

JANET ON THE ROOF
chorégraphie, conception sonore Pierre Pontvianne / interprétation Marthe Krummenacher / lumière Valérie Colas / décor Pierre Treille / costumes Janet Crowe

durée 50 min

résidences et coproductions dans le cadre de l’accueil studio 2016 CCN du Ballet de l’Opéra National du Rhin, CCN de Rillieux-la-Pape / direction Yuval Pick / coproduction en apport en industrie Le Pacifique CDCN – Grenoble / accueils – résidences Maison de la Culture Le Corbusier / Firminy, ADC Genève, Ramdam, un centre d’art (pour la fabrication des décors) / la Première a lieu les 5 et 6 juillet 2016 au Festival des 7 Collines à Saint-Étienne, co-accueilli avec la Comédie de Saint-Étienne / production Émilie Tournaire / la compagnie PARC est conventionnée par la Ville de Saint-Étienne, avec le soutien du Département Loire et soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes en 2020-2021-2022 et la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes (Aide à la structuration 2021-2022) / la compagnie PARC travaille en collaboration avec Lara Thozet pour la diffusion France, Anso Raybaut-Perès (AGENTE 129) pour la diffusion Internationale et le Bureau Formart

Presse

maculture.fr / Itw Pierre Pontvianne
La terrasse / Kernel et Janet on the roof, deux pépites de Pierre Pontvianne