Oui, réellement, il est des pères qui ressemblent à des malheurs

Qui a tué le vieux Fiodor Karamazov ? Lequel de ses fils ? L’aîné, Dimitri, un homme sanguin, rival de son père auprès de la jeune Grouchenka ? Le cadet, Ivan, un intellectuel athée aux accents cyniques ? Le dernier, Aliocha, désormais homme de foi ? Ou encore Smerdiakov, le fils illégitime ?
Ce n’est pas tant la résolution du parricide qui importe dans cet ultime roman de Dostoïevski que le chemin parcouru jusqu’au dénouement. Ce chemin, Sylvain Creuzevault l’emprunte allègrement, en pratiquant l’art de la découpe dans cette œuvre monumentale mêlant roman policier, farce grinçante, drame passionnel et considérations métaphysiques. S’appuyant sur l’excellente traduction d’André Markowicz, il élabore une grande représentation populaire du chef-d’oeuvre, en utilisant joyeusement tous les artifices du théâtre. Loin de tout esprit de sérieux, jouant des correspondances avec notre époque, le plateau devient le lieu d’une réflexion profonde et ludique, incarnée avec une belle intensité par une formidable troupe de comédien.nes.

Photos

Distribution

d’après Fiodor Dostoïevski / adaptation et mise en scène Sylvain Creuzevault / avec Sylvain Creuzevault, Servane Ducorps, Vladislav Galard,
Arthur Igual, Sava Lolov, Frédéric Noaille, Patrick Pineau, Blanche Ripoche, Sylvain Sounier et les musicien.nes Sylvaine Hélary, Antonin Rayon / traduction française André Markowicz / dramaturgie Julien Allavena / scénographie Jean-Baptiste Bellon / lumière Vyara Stefanova / création musique Sylvaine Hélary, Antonin Rayon / son et régie générale Michaël Schaller / vidéo et régie plateau Valentin Dabbadie / régie lumière Jacques Grislin / maquillage et coiffure Mityl Brimeur / masques Loïc Nébréda / costumes Gwendoline Bouget / © Simon Gosselin

production Compagnie Le Singe / coproduction Odéon – Théâtre de l’Europe ; Festival d’Automne à Paris ; Théâtre national de Strasbourg ; L’Empreinte – Scène nationale Brive-Tulle ; Théâtre des 13 vents – CDN de Montpellier ; Théâtre de l’Union – Limoges – CDN du Limousin ; La Coursive – Scène nationale La Rochelle ; Bonlieu – Scène nationale Annecy / administration de tournée Anne-Lise Roustan / production et diffusion Élodie Régibier / avec le soutien de l’Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine / la compagnie est soutenue par le ministère de la Culture / DRAC Nouvelle-Aquitaine / le texte est publié aux éditions Actes Sud