C’était la limite à ne pas franchir

Il paraît que rien ne peut justifier le recours à la violence physique. Il paraît qu’il est toujours possible de rester calme à la table des négociations, quelles que soient les personnes et parties en présence, quelle que soit l’urgence de la situation. Cette idée, largement reprise dans les médias et par la classe politique lors de « l’affaire des chemises arrachées d’Air France », est le point de départ du nouveau spectacle de la Compagnie Babel.

Les Moments doux abordent sans fard la pluralité des manifestations de la violence dans notre société, à l’école, dans la famille, au tribunal ou au travail. Les artistes s’appuient sur des témoignages de personnes d’horizons divers afin de multiplier points de vue et subjectivités. De quelle manière les rapports de domination nous traversent-ils dès l’enfance ? Comment montrer ce qui est habituellement invisibilisé, marginalisé ou euphémisé ? Le travail d’Élise Chatauret et de Thomas Pondevie, marqué par un vrai sens plastique et une grande finesse dans la direction d’acteur.rices, aborde ces questions politiques brûlantes avec une rare sensibilité.

Distribution

écriture Élise Chatauret, Thomas Pondevie et la Compagnie Babel à partir d’entretiens avec des habitant.es de Sevran, Nancy, Fontenay-sous-Bois et Béthune / mise en scène Élise Chatauret / avec François Clavier, Solenne Keravis, Samantha Le Bas, Emmanuel Matte, Julie Moulier, Charles Zévaco / dramaturgie et collaboration artistique Thomas Pondevie / scénographie Charles Chauvet / costumes Anne-Sophie Grac / lumière Léa Maris / création son Lucas Lelièvre / direction technique Jori Desq / construction décor Ateliers de la Comédie de Saint-Étienne / © Gavin Roberts Alamy 

production Compagnie Babel / coproduction La Poudrerie – Scène conventionnée Art en territoire ; Le Théâtre des Quartiers d’Ivry – CDN du Val-de-Marne ; La Comédie de Saint-Étienne – CDN ; CDN Nancy Lorraine – La Manufacture ; La Comédie de Béthune – CDN Hauts-de-France ; Malakoff – Scène nationale ; Théâtre de Fontenay-sous-bois ; Théâtre de Privas / production et administration Maëlle Grange / diffusion Marion Souliman / avec le soutien du Centquatre-Paris et du Nouveau Théâtre de Montreuil / la compagnie Babel est conventionnée par la Région Île-de-France et le ministère de la Culture DRAC IÎle-de-France / la compagnie est en résidence à Malakoff Scène nationale jusqu’en 2022 et est associée au Théâtre des Quartiers d’Ivry – CDN du Val-de-Marne et au CDN Nancy Lorraine – La Manufacture

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène / 15 mars. à l’issue de la représentation