Kateb, si ce soir on disparaît, qui sera là pour les faire entendre, ces paroles ?

Revenir sur l’histoire de la guerre d’Algérie, évoquer ses non-dits, penser ses échos et ses oublis dans la France d’aujourd’hui, c’est la démarche exigeante et nécessaire de La Compagnie Nova.

S’appuyant sur une riche matière documentaire, le spectacle associe habilement témoignages et archives aux textes des écrivain.es Kateb Yacine, Édouard Glissant, Jérôme Lindon ou Assia Djebar. Dans cette polyphonie, des personnages émergent et se croisent : deux militants du FLN, un harki, une militante parisienne anticolonialiste, une pied-noire, un appelé du contingent et un militaire de métier.

Des enfants et petits-enfants de ces témoins racontent la résurgence de cette mémoire et son impact dans leurs familles et dans la société française. Les différentes époques se croisent sur scène. Les enjeux historiques et politiques s’enchevêtrent et se répondent par le jeu du théâtre. Ce spectacle, qui a connu un grand succès public depuis sa création, témoigne avec intelligence des luttes anticolonialistes et de l’engagement d’écrivain.es traversé.es par ces combats.

Distribution

texte, conception, montage Alice Carré et Margaux Eskenazi / avec des extraits de textes de Kateb Yacine, Assia Djebar, Édouard Glissant, Jérôme Lindon / mise en scène Margaux Eskenazi / avec Armelle Abibou en alternance avec Anissa Kaki, Loup Balthazar, Salif Cissé en alternance avec Christophe Ntakabanyura, Malek Lamraoui, Yannick Morzelle en alternance avec Lazare Herson-Macarel, Raphaël Naasz, Éva Rami en alternance avec Louise Coldefy / collaboration artistique Alice Carré / espace Julie Boillot-Savarin / lumière Mariam Rency / création son Jonathan Martin / costumes Sarah Lazaro / vidéo Mariam Rency et Jonathan Martin / régie générale et lumière Marine Flores / régisseuse lumière Leslie Desvignes / régisseur son William Leveugle / avec les voix de Paul Max Morin, Nour-Eddine Maâmar, Éric Herson-Macarel / © Loic Nys

production La Compagnie Nova ; FAB – Fabriqué à Belleville / Nys responsable des productions Paul Lacour-Lebouvier / diffusion Gwénaëlle Leyssieux – Label Saison / avec le soutien de la Région Ile-de-France, de la DRAC Ile-de-France, de la Ville des Lilas, du Département de Seine-Saint-Denis, de Lilas-en-Scène, de la Ferme Godier (dans le cadre de la résidence action et territoire de la DRAC Ile-de-France), du Studio Théâtre de Stains, du Collectif 12, du Centre Culturel de la Norville, d’Arcadi, et de la Grange Dîmière à Fresnes, de la fondation E.C Art Pomaret, de la SPEDIDAM, de la fondation d’entreprise VINCI pour la Cité / Le Cadavre encerclé de Kateb Yacine et la préface d’Édouard Glissant sont publiés aux Éditions du Seuil

Autour du spectacle

  représentation du 23 mars en audiodescription 

rencontre en bord de scène / 22 mars à l’issue de la représentation