Ma plus grande faute en ce bas monde aura été de me mettre les doigts dans le nez

Mélissa Zehner dont on avait applaudi la mise en scène d’Une tête brulée sous l’eau, revient à La Comédie de Saint-Étienne avec cette création enthousiasmante, sur un texte du jeune auteur Antonio Carmona. Dans cette histoire, Lucifer n’est pas le diable mais un petit garçon âgé de dix ans, scolarisé en classe de CM2. Ainsi rebaptisé par l’ensemble de ses camarades, dont son meilleur ami Gabriel, tous les coups sont permis pour faire vivre un enfer à « Lucifer ».

Au milieu d’une myriade d’autres sujets sensibles – la défaillance de certains adultes, l’amitié, les relations amoureuses, la famille, la mort, la résilience, etc. – le spectacle aborde, avec beaucoup de délicatesse, la question du harcèlement scolaire. À travers le regard innocent d’une jeune victime qui ne s’en laisse pas conter, nous avançons pas à pas dans le déchiffrement d’une énigme où les plus malheureux ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Bourrée de tendresse et d’humour, cette pièce à voir en famille est formidablement emmenée par les comédien.nes Rémi Faure, Léa Ménahem, Maurin Ollès, Lucile Tèche et Valentin Clerc.

Distribution

texte Antonio Carmona / mise en scène Mélissa Zehner* / avec Rémi Faure, Léa Ménahem, Maurin Ollès* ou Valentin Clerc*, Lucile Tèche / scénographie et
costumes Analyvia Lagarde / création son Margaux Robin / création lumière Marie-Sol Kim / régie de tournée Shadé Mano

* issu.es de L’École de la Comédie

production Cie Si Sensible / coproduction Espace 600 à Grenoble, Très Tôt Théâtre Scène conventionnée Art Enfance Jeunesse de Quimper, Théâtre Joliette Scène conventionnée art et création expressions et écritures contemporaines à Marseille

© Christophe Raynaud de Lage / avec le soutien de La Minoterie de Dijon / l’écriture de Il a beaucoup souffert Lucifer a bénéficié du soutien de la Région Île de France dans le cadre d’une résidence d’auteur de longue durée à Bagnolet pour la saison 2018-2019 / le projet est également lauréat du dispositif « Création en cours » porté par Médicis Clichy Montfermeil et financé par le ministère de la Culture / le texte est publié aux Éditions Théâ trales Jeunesse

Autour du spectacle

rencontre en bord de scène / 8 déc. à l’issue de la représentation de 19 h